Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 18:02

"Germinations, floraisons & autres sinuosités"

 

du 6 janvier au 19 février 2012

 

la Vieille église Saint Vincent - Mérignac

 

 

 

 Barbara Schroeder Ce qui vibre et résonne.

 

"Faire déraper le regard, provoquer un glissement des certitudes, et se donner la capacité d’assumer les contradictions les plus vives, de s’en nourrir, de s’en servir comme promesse d’un perpétuel déplacement entre le persévérant et le changeant." Didier Arnaudet in "Germinations, floraisons & autres sinuosités" éd. Confluences

 

Les toiles tendues de Barbara Schroeder s'élargissent en des espaces flottants. Elles dévoilent à notre regard de vastes étendues où couleurs et matières sont intimement associées. Elles nous entraînent dans des périples où le temps se perd pour celle qui sait explorer les paysages de l'extrême. Il y a chez le peintre une estime  des éléments :  eau, terre, air, feu.  Des anneaux en nombre cèlent leur mariage.  Leurs modelés circulaires suggèrent une tentative de circonscrire le vide et d'accueillir la plénitude.  

 

Ainsi le lieu de la peinture devient parcours entre des formes qui préservent le souvenir concret de l'existence passée ou à venir des objets de la nature.  Du langage pictural émane une force irréductible qui atteste la mort mais nie la disparition. Ici la vie, consciente du cycle qui la gouverne est têtue. Elle s'exprime en couleurs de feu et de métal avec sensualité mais dans le dépouillement.  Les teintes chaudes et sourdes de cuivre martelé, froides et lumineuses de zinc oxydé nous font le récit d'un univers vibrant et sensible. On le traverse à la suite de Barbara Schroeder en quête d'un échange fondamental entre l'être et le monde, d'une union, d'une fusion.

Catherine Plassart

 


 

 

 

Barbara Schroeder

 

 

Barbara Schroeder

 

 

Barbara Schroeder

 

 

Photos : (1) Apparition, Peinture et métaux sur toile, 4 x (90 cm x 130 cm) 2011, (2) Souffle de soufre, Peinture et métaux sur toile, 80 cm x 80 cm 2011, (3) Érosion, Peinture et métaux sur toile, 80 cm x 80 cm 2011, (4) vue de l'atelier

 

Parution du Livre "Germinations, floraisons & autres sinuosités" avec des textes de Didier Arnaudet aux éditions Confluences

 

 

Informations pratiques :


Vernissage le jeudi 5 janvier à 19h

Visite commentée par l'artiste le dimanche 29 janvier à 16h.

 

la Vieille Église Saint Vincent

rue Beaumarchais - MERIGNAC (33)

 

ouvert de 14h à 19 h, sauf lundi et jours fériés

 

voir aussi : la vitrine de Barbara Schroeder dans Art Point France , le site personnel de l'artiste

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Ouest : expositions
commenter cet article
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 11:59

Les 1 & 2 juin 2012 à la Médiathèque de Mérignac 

 

 

médiatheque de Mérignac

 

 

APPEL A CANDIDATURE 

 

La Médiathèque de Mérignac organise son salon-vente de 12 exposants sur le thème "Quand la poésie inspire" , et lance le présent appel à candidatures aux artistes-éditeurs et éditeurs qui ont réalisé en toute complicité des livres d'artistes avec des poètes. Si vous souhaitez participer au salon-vente dans le cadre de l'édition 2012 de la manifestation biennale " Foliedelivres de Mérignac ", nous vous invitons à consulter les conditions de constitution du dossier en suivant ce lien. 

 

Foliedelivres de Mérignac 2012 aura lieu 5 mai au 23 juin.

Elle proposera : 

- une exposition majeure, sélection de livres d'artiste prestigieux de la Bibliothèque Cantonale et Universitaire de Lausanne. Suisse.

- des rencontres entre artistes et poètesavec Youl Criner et André Velter comme invités d'honneur

et

le salon-vente les 1 & 2 juin 2012 

sur les 5000 m2 de la Médiathèque

 

ARTISTES-EDITEURS, EDITEURS, PRENEZ CONTACT! 

 

12 places sont à attribuer. 

 

Sont pris en charge par les organisateurs :

les frais de déplacements des exposants 

les frais d'hébergement, deux nuits et trois repas

la communication 

 

Dossiers complets à adresser 

 

par courrier à :

Marie Moussier / Claudine Delaunay 

Foliedelivres 2012 

Médiathèque de Mérignac 

19, place Charles de Gaulle 

BP 40273 

33697 MERIGNAC CEDEX 

 

par courriel : 

objet : Foliedelivres 2012 

m.moussier@merignac.com

c.delaunay@merignac.com

 

médiathèque de Mérignac

 

Date limite de dépôt des dossiers : 

 

15 décembre 2011

 


 

 

 

Contacts téléphoniques :

Marie Moussier 05 57 00 02 28

Claudine Delaunay 05 57 00 02 24

 

 

www.mediatheque.merignac.com

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Ouest : expositions
commenter cet article
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 04:54

Résonances

 

du 27 octobre au 3 décembre 2011

 

galerie Marie Vitoux - Paris (4e)

 

et

 

Exposition

 

du 20 septembre au 18 décembre 2011

 

Domaine de Lescombes  - Eysines (33)

 

 

Franta

 

 L'énigme du mal.

" Le sens du beau, celui de l'Humain et du terrestre nous rappellent sans cesse à ce que Camus nommait dans le même livre "la pensée des limites". Héraclite en effet nous avait averti il y a des millénaires. L'oubli de la mesure favorise le déchaînement et la furie. Le mal gît dans cet exercice de la liberté mal comprise. L'énigme du mal dont parlait Kant est bien en nous la preuve de notre liberté. A nous d'être à la hauteur de la tâche d'approcher  "l'humanité de l'homme" pour plagier ce dernier. Franta par sa peinture et sa sculpture ne dit rien d'autre." Pierre Givodan 2007 (extrait de "Visages de la barbarie")

 

Franta  expose très régulièrement son travail dans les musées, les centres d'art et les galeries. Après une exposition d'été à la galerie Capazza à Nançay, il investit le Domaine de Lescombes à Eysines pour une durée de trois mois à partir du 20 septembre.

 

Informations pratiques :

 

Vernissage le jeudi 27 octobre à 18h

 

galerie Marie Vitoux

Marais - 3 rue d'Ormesson

Place du Marchéé sainte catherine

750004 Paris

tel 01 48 04 81 00

ouvert de 14h à 19h tous les jours sauf dimanche et lundi et sur RDV

      et

Domaine de Lescombes 

198 avenue du Taillan 

33320 Eysines 

tél : 05 56 28 69 05 

 

Entrée libre 

Horaires d’ouverture 

Hiver : 14h à 18h 

du mercredi au dimanche à l’exception des jours fériés

 

 

voir aussi : la vitrine de Franta dans Art Point France


Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Ouest : expositions
commenter cet article
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 11:19

La Nef des fous et autres portraits

 

du 8 avril au 5 mai 2011

 

Galerie Kuryos - Bordeaux

 

Patrick Santus

 

La Nef des Fous : en 1494 Sébastien Brant utilisa cette allégorie pour dénoncer la folie du monde.

Cette idée ancienne déjà reprise par de nombreux artistes, prend de nos jours une encore plus triste globalité.

La nef des fous est le début d'une série de peintures de colère. De colère, face au naufrage annoncé, où les menteurs mènent le monde délibérément vers une glaciation intellectuelle et mentale. Ils sont largement accompagnés et aidés par les autres givrés, ceux à qui la multitude, l'ignorance, la bêtise donnent le pouvoir et qui constituent le terreau sur lequel ces petits Faust élèvent leurs malsaines idées de grandeur et de cupidité. Picasso disait de la peinture qu'elle pouvait être une arme de guerre, cette série en est une modeste tentative, une fronde. Ni militante, ni moraliste, mais une approche par la peinture du réel, cette réalité ultime dont l'être humain ne supporte que rarement la finalité, bien qu'elle soit inéluctable.

Aussi grands se considèrent-ils, il ne restera rien d'eux.

Ni de moi d'ailleurs.

Patrick Santus

mars 2011

 

 

 

Informations pratiques :

 

vernissage le jeudi 7 avril à partir de 19h

 

Galerie Kuryos

23 rue Minvielle

33000 Bordeaux

05 56 56 97 57

ouvert de 9h à 19h du lundi au vendredi ou sur RDV

 

voir aussi : 

le site de la galerie Kuryos, la vitrine de Patrick Santus dans Art Point France

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Ouest : expositions
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 12:51

« Eclats de nature »

du 1er avril au 27 mai 2011

A CONTRARIO Galerie - Limoges

      &

Peintures

 du 13 mai au 4 juin

galerie du Chapitre  - Nîmes.

      &

"Le Printemps prend l'art II"

exposition collective

Barbara Schroeder,  Pierre Alechinsky, Jean-Charles Blais, Henri Michaux, Claude Viallat ... 

 du 6 mai au 4 juin

galerie Le Troisième oeil - Bordeaux

 

 

Barbara Schroeder

 

 

Puisant son inspiration depuis une vingtaine d’années dans le règne végétal, Barbara Schroeder cultive et récolte un bestiaire imaginaire avec, inscrit en filigrane, le thème ancestral de la fructification. Décrivant les phases du cycle de la vie par la variation lumineuse, les contenant d’un trait noir, l’inventaire baroque de Barbara Schroeder travaille à décrypter au plus près la quintessence de ce battement organique : écorce, cosse, pulpe, fibres, graines… Une histoire charnelle, une histoire de corps tout simplement.


Qu’elle revisite l’horizontalité romantique des grands espaces, qu’elle déterre sous nos yeux Tout l’or du monde, tout devient paysage, est déjà paysage. Pas d’identification immédiate des formes hormis la seule vibration de la matière dont il devient subsidiaire pour l’oeil de la penser végétale, organique ou minérale. Ce qui compte, ce n’est pas le motif représenté mais sa transformation en une forme picturale. A mi-chemin entre agronomie et astronomie, surgissent des chocs de nébuleuses, coulent des voies lactées éphémères gorgées de sève, des galaxies sans échelle de grandeur qui font se rencontrer les deux infinis, qui ne s’encombrent pas vraiment d’un genre.
Partie d’une thématique végétale pouvant à tort être considérée terre-à-terre par l’esprit du temps, Barbara Schroeder parvient à transfigurer les résurgences d’un monde souterrain fragilisé par notre négligence vis-à-vis des choses simples et qui continue pourtant de porter la vie. A l’écoute de l’eau de pluie, du vent d’Ouest, perdure un secret de fabrication bien gardé. Pour Barbara Schroeder, c’est un potager philosophique témoin de l’harmonie précieuse qui relie l’homme à la terre, qui, d’aube en aube, poursuit imperturbablement sa mission : élever la graine vers la surface du sol, jusqu’à la lumière. Élever le regard aussi, comme un ralliement à la prescription métaphorique de Voltaire quand il affirme qu’il faut cultiver notre jardin.


Stéphan Lévy-Kuentz

 

 

Barbara Schroeder

 

 

photos  :   (1) Eclats de dehors - Techniques mixtes sur toile - 9 X (60x60 cm) 2010
(2) Portrait de l'artiste Crédit photographique : Barbara SCHROEDER

 

 

Informations pratiques :

 A CONTRARIO GALERIE

6, Avenue de la Libération
87000 Limoges
Tél. : 05 55 79 56 76
contrario.a@wanadoo.fr

Ouvert du mercredi au samedi de 14h. 30 à 19h.

Parking Champ de juillet

       --------------------------------------------

Galerie Le Chapitre

10, rue de chapitre

30000 Nîmes

09.50.69.62.26

vernissage  en présence de l'artiste le vendredi 13 mai à partir de 18h

 

         --------------------------------------------

Galerie Le Troisième Oeil

17 rue des Remparts

33000 Bordeaux

05 56 44 32 23


voir aussi :  la vitrine de l'artiste dans Art Point France

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Ouest : expositions
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 16:04

exposition

 

du 4 au 14 Novembre 2010

 

Galerie 5F - Bordeaux

 

dans le cadre de

ART CHARTRONS :  Parcours de l'Art Contemporain à Bordeaux

 

 

  chantier02.jpg

 

 

Eloge de l'ombre.

 

Le travail à multiples facettes d’Elisabeth Gérony se partage essentiellement entre la gravure et la photo. Dans les séries de gravures sur papier, regroupées sous le titre générique «intérieurs», elle choisit des figures géométriques élémentaires : le cercle, le carré, le triangle. Enserrées dans un quadrillage qui accorde à chacune le même espace,, elles sont répétées tout en  se creusant, s ‘étirant, se modifiant . Les distorsions opérées sur les formes pures évoquent  l’altération due au temps. Elles ressemblent aux ombres projetées d’un objet anamorphosé, distendu, dont les contours deviennent flous. A y regarder de plus près ces «Intérieurs» gravés sur des toits de ruche empruntés au territoire cévenol sont aussi des paysages : surface mouvante d’un marécage où grouille tout un monde microscopique ou grand applat  monochrome fixant la perception du vide et du  plein.

 

D'autres gravures montrent une répétition de visages en séries :  figures atrophiées, mais singulièrement expressives de personnes déchues. Le travail de l'artiste s'inspire des photos d’Hiroshima après l’explosion nucléaire ,  celles qui révèlent l’ombre reconnaissable des silhouettes humaines. De même Elisabeth Gérony pousse sa démarche vers des travaux photographiques en noir & blanc dans lesquels apparaissent des individus floutés, en plein mouvement. Saisis au hasard, ils révèlent la dynamique de la forme et  témoignent de l’attention d’un regard.

 

 

Informations pratiques :

 

Atelier Galerie 5F
5, rue Pomme d'Or
33000 Bordeaux
Tel: 06 16 71 66 90
5fgalerie@gmail.com
5fgalerie.free.fr

voir aussi : http://www.arts-chartrons.info/, la vitrine d'Elisabeth Gerony dans Art Point France

 

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Ouest : expositions
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 10:51

Art Point France qui présente le travail de Barbara Schroeder depuis plusieurs années est heureux de vous communiquer  son  faire-part :

 

 

Chers amis,

 

Le vendredi 8 octobre prochain sera un moment émouvant dans ma vie…je devrais recevoir des mains d’Alain Juppé la médaille de Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres, décernée par Frédéric Mitterand. Cette récompense,  je vous la dois en grande partie à vous tous, qui durant toutes ces années m'avez soutenue dans mon travail par votre attention, votre regard, votre confiance, et votre amitié dont je vous remercie.

Il y aura une cérémonie officielle de la remise de médaille :

le vendredi 8 octobre à 12h à la Mairie de Bordeaux.

Je serai heureuse si vous la partagiez avec moi.

Confirmez votre présence auprès de Mme Larrouturou à la mairie de Bordeaux d.larrouturou@mairie-bordeaux.fr. Tel : 05 56 10 23 17

Avec mes chaleureuses amitiés,

Barbara

 

 

Barbara Schroeder

 

 

photo : Croissances, acrylique sur toile, 50 x 50 cm 2009

 

 

voir aussi : la vitrine de Barbara Schroeder dans Art Point France, le site personnel de l'artiste

 

 

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Ouest : expositions
commenter cet article
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 12:08


du 17 avril au 2 mai 2010


Jack Drougard Gallery - Saint-Emilion (33)




Patrick Santus



Après plusieurs années passées à Pau, Jack Drougard  implante sa galerie à Saint-Emilion. Trois artistes l'accompagnent qui font partie de l'équipe des permanents : Rémi Trotereau, Nathalie Deshairs et Simon. Ils sont rejoints par leurs parrains Lydie Arickx et Franta. Pour inaugurer la nouvelle saison, la galerie accueille pour une exposition de deux semaines dans son nouveau lieu, l'artiste Patrick Santus.


L’irréductible en peinture

"...La peinture de Patrick Santus est en effet irréductible à la libre figuration d’un sens et d’un motif, et c’est bien pourquoi on a précisément affaire avec elle à de la peinture. Cet irréductible, au-delà ou en deçà de tout vouloir-dire, c’est l’insensé d’une présence. De fait, l’intensité de présence de ces visages nous porte bel et bien ailleurs : ces yeux ne veulent rien voir du visible, ces bouches ne veulent rien dire du dicible, parce qu’ils appartiennent à ce qu’Antonin Artaud appelait le « corps sans organes », qui n’est pas celui des fonctions biologiques et sociales d’adaptation, mais celui des ruptures intensives de la vie. Cette sourde révolte picturale contre la totalité de l’institué ne fait certes pas sens, elle intensifie bien plutôt la vitalité de la vie humaine. Et elle le fait, non pas en ‘défigurant’ l’humain (pour nos délices ou notre scandale), mais en revenant à cet étrange instant de grâce et d’effroi où l’humain s’arrache à l’animalité en retrouvant et en transposant précisément la pure force de vie animale. Cet acte, si proche et si lointain de celui de la bête, est aussi l’acte constitutif de la peinture, de toute peinture. Nous le savons depuis Lascaux, nous l’oublions chaque jour. Les tableaux de Patrick Santus en commémorent la présence active.

Pierre Rodrigo





Patrick Santus






Patrick Santus



photos :  (1) Fiction si crue 2009 180 x 180 cm tech. mixte sur toile, (2) Tête AA 2009 14 x 14 cm dessin sur papier, (3)  triptyque AA 2009 (détail) 180 x 70 cm tech. mixte sur toile.

 

Informations pratiques :

Jack Drougard Gallery
32. Rue Guadet
33330. Saint-Emilion
05 57 84 71 58 – 06 85 09 61 62


voir aussi : http://www.jackdrougardgallery.com/, la présentation de Patrick Santus dans Art Point France

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Ouest : expositions
commenter cet article
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 10:59

pièces inédites


du 31 janvier au 11 avril 2010


Musée Goya - Castres




 artemoff.jpg





« J'ai toujours travaillé seul,
dans un isolement assez farouche.
Ce que je voulais avant tout,
c'était avoir un dessin très fort.
»

Georges Artemoff (1892 - 1965)


Artemoff
Georges Artemoff :  Chantre des steppes et des mythes.

Artiste, peintre et sculpteur d’origine russe, Georges Artemoff (Ouriupinsk, 1892 – Revel, 1965) est issu de l’École de Paris et baigne dans l’univers du Montparnasse des années vingt. En 1942, il s’installe à Sorèze, puis à Revel. Son oeuvre porte l’empreinte de ses origines et de sa vie, mouvementée et parfois douloureuse.


Sa petite-fille Sophie Testa qui est aussi une spécialiste de son oeuvre nous assure qu'il porte en lui la culture russe orthodoxe :  "son œuvre picturale sera fortement marquée par l'icône et la peinture populaire du sud de la Russie (le loubock). Les figures mythiques de l'antiquité grecque et de la primitive église chrétienne viennent parfaire la complexité de son œuvre qui avec l'influence de l'art des steppes se révèle comme une peinture moderne empreinte de tous les paradoxes de son époque. L'artiste se revendiquait comme un descendant des nomades des steppes, on trouve dans ses dessins, sa peinture et sa sculpture des ressemblances formelles avec les plaques d'or sculptées scythes. Les références aux origines les plus anciennes traversent son œuvre dans une logique subtile de continuité et d'enchevêtrement du sens. C'est dans ce rapport étroit entre son œuvre et sa vie que l'on découvre cette logique où la réalité de l'individu rencontre le mythe."


"Artemoff, Pièces inédites" au musée Goya de Castres tente de mettre en lumière le processus créatif de l’artiste qui passe, chez Artemoff, par la recherche d'un équilibre entre la forme idéale et le dessin maîtrisé. Son style expressionniste est servi par un sens exceptionnel de la couleur. La large présentation de l'oeuvre  se propose de faire découvrir près de quatre-vingt pièces inédites, peintures mais aussi sculptures et en particulier des papiers grattés datés de sa dernière période. Georges Artemoff est au nombre des peintres injustement oubliés. La magnifique exposition du Musée de Castres nous permet de découvrir une oeuvre profuse et admirable.
C.P.


L'exposition est organisée dans le cadre de l'Année France-Russie 2010 - WWW.france-russie2010.fr . Une monographie  "Georges Artemoff, le dernier Centaure", par Nicole Zimmerman et Jean-Louis Augé, est éditée en partenariat avec les éditions Privat de Toulouse et la ville de Castres.







artemoffphoto.jpg






Artemoff



photos : (1) La Colère, huile sur carton, s.d., coll. privée,(2) Faune, panneau décoratif en bois exotique sculpté, s.d., coll. privée, (3) La Chasse de St Hubert, sculpture en bois polychrome, s.d., coll. privée, (4) Genèse I huile sur panneau 61 x 34cm 1961



Informations patiques :

Musée Goya
Hôtel de Ville 
81100 Castres

ouvert de  9h à 12h et de 14h à 17h
à 10h  les dimanches et jours fériés


voir aussi : le site du Musée Goya




Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Ouest : expositions
commenter cet article
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 05:11

"Les rois ont perdu leur couronne pour un chapeau"


du 1er octobre 2009 au 31 janvier 2010


Musée des Beaux-Arts - Bordeaux




"Les rois ont perdu leur couronne pour un chapeau"

La peinture de François Dilasser se joue des écoles. Elle part d'une géographie, d'un paysage ou d'une image mentale expérimentés et portés au plus près de la sensation, à travers des séries comme Arbres, Mains, Têtes silencieuses, Veilleurs, Jardins, Planètes, Baigneuses…


Depuis 1973, l’artiste alterne des formes pleines, paysage ou portraits, avec une sorte de quadrillage coloré ou les éléments se démultiplient.


Le titre de l’exposition « Les rois ont perdu leur couronne pour un chapeau » est extrait d’un texte de l’artiste. Il  exprime le mélange de dérision et de tragique, d’ironie et de gravité que contiennent les soixante tableaux exposés, reliés par un fil conducteur : la métamorphose.


Des têtes, des mains, des corps se transforment, se déforment. Leurs contours en deviennent souvent flous tandis qu’une franche vitalité émane de couleurs en coups de poing. Les Têtes sont un thème récurrent à travers toute l’oeuvre. Elles illustrent le glissement permanent que le peintre opère d’une forme à l’autre, de figure à paysage. Cette métamorphose est parfois soulignée par les titres : “Arbre et île” peut devenir “Tête marine” ou inversement. Comme si, pour le peintre, un seul schéma premier devenait susceptible de toutes les variations. Des oeuvres récentes de la série Nuages sont exposées pour la première fois auprès d’oeuvres marquantes, notamment celles des séries qui se succèdent depuis 1988 : les Chute d’Icare, Grands Voyages, Yock, Jardins, Veilleurs, Bateaux-feu, Régentes, Mains, Arbres, Planètes, Etoiles, Personnages, Baigneuses après Cézanne, Têtes...


L’exposition présente 40 ans d’une vie dans l’art, à travers des oeuvres emblématiques et insiste plus particulièrement sur les 10 dernières années. Elle est produite en partenariat avec le musée des Beaux-Arts de Brest  (printemps 2008) et est à voir au Musée des beaux-Arts de Bordeaux.

Catherine Plassart


François Dilasser







Livre d'artiste




Ineffable vent

Texte de Erwan Rougé. sérigraphies et oeuvre originale de François Dilasser.

Tirage à 29 exemplaires : 21 exemplaires avec cinq sérigraphies, 4 exemplaires avec le livre et une suite de cinq sérigraphies signées, 5 exemplaires de tête avec le livre, la suite de cinq sérigraphies et un dessin original.

Prix : 700€

Prix avec la suite : 1000€

Prix avec la suite et le dessin original : 1500€

Une diffusion Art Point France, le commander contact@artpointfrance.com

voir l'ouvrage ICI



Informations pratiques :

 Musée des Beaux-Arts 
Salles René Domergue
20 cours d'Albret
33000 Bordeaux
05.56.10.20.56

Tous les jours de 11h00 à 18h00
sauf mardi et jours fériés.



voir aussi : http://www.bordeaux.fr




Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Ouest : expositions
commenter cet article