Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 18:17

exposition collective

du 26 mars  au 25 mai 2012

Galerie Délits des sens - Avignon

 

 

Laurent Bahanag

 

 

Délits de Faciès

Oui l’homme a des travers. Oui l’homme a la gueule de travers. Oui chaque homme porte en lui son lot de souffrances et de lâchetés quotidiennes. Or il doit regarder la face de l’autre tous les jours. Et ça lui fait peur. Alors il brise le miroir... sans se douter de ce qui se cache de l’autre côté. Pourquoi les visages, les faciès, les figures, les gueules, les regards, les non-regards. Pourquoi les traits plutôt que les corps pour cette exposition. Pourquoi une galerie de portraits digne de la cour des miracles ? Justement parce que c’est en son sein que règne le miracle de l’expression. Certes les attitudes corporelles nous permettent de “décoder” l’autre. Mais plus encore le masque expressif nous subjugue. Et plus encore il est le lien social conscient qui est offert à l’autre. Joie, bonheur, ennui, tristesse, mensonge, fermeture, désarroi, révolte, colère, … tous les sentiments se prêtent au jeu du faciès. Et plus encore des parties de visage peuvent crier ce qu’elles ont à dire.

Béatrice Lebrun

 

artistes exposés : Gilles Barp,  Benjamin Carbonne,  Loki Baal,  Béatrice Terra,  Laurent Bahanag,  Sereirrof,  Keramsi

Laurent Bahanag

 

 

 

photos : (1) N° 554 technique mixte (encre, pastel, acrylique) sur toile 126 x 81 cm 2011, (2) N° 507  technique mixte (encre, pastel, acrylique) sur toile 81 x 65 cm 2011

 

voir aussi : la vitrine de Laurent Bahanag dans Art Point France

 

Informations pratiques :

vernissage le jeudi 5 avril de 19h à 21h

 

Galerie Délits des Sens

3 rue de la Campane 

84000 AVIGNON 

04 86 81 98 19

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 14:28

Ateliers portes ouvertes

le 17 mars de 15h à 20h.

Plaissan (34)

 

 

Josiane Bettini

 

Le charmant village de Plaissan niché dans la garrigue abrite environ 1000 habitants,  une poignée d'artisans et d'artistes.  Samedi 17 mars de 15h à 20h,  ils ouvrent les portes de leurs ateliers, vous reçoivent et vous présentent leur production.

 

Pour cheminer dans le village et vous déplacer d'un atelier à l'autre, il vous suffira de suivre les galets rouges. Vous ne manquerez pas  de répondre en particulier à l'invitation de Josiane Bettini qui à côté d'une production peinte d'une grande singularité vous présentera aussi des assemblages et plusieurs livres d'artistes qu'elle a réalisé notamment avec Hélène Grimaud.

 

Dans  "Les états que la terre affectionne." Emmanuel Fillot écrit : "Il semble que chacun d’entre nous soit lié de manière privilégiée à un élément. Lorsqu’on regarde la peinture de Josiane Bettini, on sait immédiatement qu’ici la terre domine, qu’à partir de cette connaissance sensible le monde va s’ouvrir. La terre y est à l’œuvre, imposant sa densité, sa profondeur, sa patience silencieuse, son obstination, sa gravité.

 

La densité n’y est ni dure, ni rigide, les couleurs sourdes accueillent la souplesse de la lumière. La profondeur n’est pas affectée, le silence est vibrant, l’obstination n’a rien de volontaire et la gravité n’est pas tragique. Il semble que Josiane Bettini laisse agir ces qualités archaïques dans la peinture. Elle laisse peindre la terre."

 

La réceptivité, l'abandon, la confiance viennent de l'élément terre. A contrario un refus s'exprime ; on peut le nommer avec David Bioulès "cette résistance à ce monde d'images". Car ici ce qui compte par dessus tout  c'est le regard, peu importe les objets sur lesquels il se pose.

 

 

 

Josiane Bettini

 

 

Josiane Bettini

 

 

Les Artistes :

Annie CHAIGNEAU / Ceramique poétique

Emmanuelle HAMET / Bijoux contemporains

Veronika PANSTINGL / Verres émaillés

Corinne TIZIEN / Déco, Dessins

Jeremy STEIN / Peintures, Illustrations

Damien NOLL / Sculptures, Installation

Petra SAUTER / Bijoux

Jean Marie de BAECQUE / Sacs

Jo-An BETTINI / Peintures, Livres d’artistes

 

photos : (1) "Diptyques", teinture sur toile montée sur chassis 100 x 50cm x 2, (2) "Réparations" 3,  aquarelle sur papier japon  52 x 50 cm, 2009 , (3) "Assemblages", bois, fer, carton et divers, 2009

 

 

Informations pratiques :

Plaissan est situé à 40 km de Montpellier, 35 km de Béziers, 30 km de Sète. 

06 73 40 98 66 / 06 80 92 56 62

 

 

voir aussi : la vitrine de Josianne Bettini dans Art Point France

 

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 15:48

 

"Animaux d'hommestiques"


du 25 février au 30 décembre 2012

 

La Maison du Berger - Champoléon (05)

 

 

Joël Desbouiges

 

 

"Animaux d'hommestiques"

Il s'agit d'une promenade initiatique autour des enjeux de la relation homme-animal et de la domestication aujourd'hui. Pour ce faire, l'exposition "Animaux d'hommestiques" réunit des oeuvres de  Arthur Akopy, Joël Desbouiges, Joël Ducorroy, Christian Martin-Galtier, Lionel Roux et Yoma dans un lieu,  La maison du Berger dont toute la vie palpitante tourne autour des bergers et des troupeaux.

L'exposition est organisée en partenariat avec le Musée muséum départemental des Hautes-Alpes de Gap qui accueille parallèlement sur tout un étage une rétrospective des oeuvres 2005-2011 de Joël Desbouiges. Si la rétrospective de l'artiste à Gap  fait l'objet d'une monographie "Joël Desbouiges, Métaphores 2005/2011", l'exposition de la Maison du Berger est l'occasion d'une publication dans la collection "En Puisaye" aux éditions RLD. ''La recette du gigot farci'' emprunte son titre à la nouvelle de Laurent Devèze contenue dans l'ouvrage qui est illustré de nombreux dessins et photos de Joêl Desbouiges.

 

En Puisaye n°24 Joël Desbouiges "la recette du gigot farci" voir l'ouvrage

"Joël Desbouiges, Métaphores 2005/2011"   Editions Musée Museum Hautes-Alpes Gap, 2011voir l'ouvrage

 

 

 

Joël Desbouiges

 

 

 

Joël Desbouiges

 

 

 

Joël Desbouiges - Laurent Devèze

 

Joël Desbouiges

 

 

 

Informations pratiques :

 

la Maison du berger

Champoléon, Haut-Champsaur, 05

contact : Guillaume Lebaudy 04 92 49 61 85 /06 16 22 52 03

 

voir aussi  : la vitrine de Joël Desbouiges dans Art Point France

 

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 09:56

 

 

Alix Paj

 

 

 

SPLASH ! Une goutte d’humanité

exposition de peinture

 

du 5 au 16 mars 2012

 

Station Alexandre - Marseille

 

 

Dans le cadre du 6ème Forum Mondial de l’Eau l’Association culturelle Station Alexandre présente  du 5 au 17 mars une exposition de peinture originale d’Alix Paj.

 

L’œuvre d’Alix Paj montre différents portraits, tranches de vie, avec leurs faiblesses, leur force, et finalement leur profondeur. Entre dessin et peinture, la fluidité du trait apporte construction et déconstruction de l’image, ouverture sur l’essence humaine, reflet du monde intérieur ou des relations avec la matière vivante, vibrante. La fluidité de la matière est une constante dans l’œuvre d’Alix Paj. L’eau est élément créateur de sa production. Pour elle il s’agit de privilégier une forme de beauté qui n’est pas celle habituelle des proportions de la peinture classique, mais qui a à voir avec une lecture de l’authenticité, ce qui en fait sa beauté. Son œuvre perce alors une vraie modernité, nourrie d’une réflexion sans concession sur la question du traitement de la figure humaine, à la recherche d’une part de vérité du devenir humain.

 

Du Bleu pour la protection de la planète

 

Des ateliers de peinture seront également proposés aux enfants en partenariat avec le centre social Saint-Gabriel (Marseille, 14 ème).Lors des ces ateliers diverses questions relatives aux problématiques de l’environnement, et plus précisément celles des ressources hydriques de la planète seront soulevées.

 

 

 

Alix-PAJ---Station-Alexandre.JPG

 

photo 1 : Vostok, L'Antarctiquec 70 x 100 cm

 

Informations pratiques :

 

Station Alexandre

29-31 bd Charles Moretti

13014 Marseille

ouvert de 9H à 19H

 

voir aussi: www.station-alexandre.org, la vitrine d'Alix Paj dans Art Point France

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 16:05

L'ARPAC accueille et présente du 3 février au 31 mars 2012

OEUVRES NOIRES... Esthétique de la mélancolie

 

Fondation Pioch-Pelat - Castelnau le Lez (34)

 

 

Claude Abad

 

 

 

"La souffrance enfante les songes

Comme une ruche ses abeilles

L’homme crie où son fer le ronge

Et sa plaie engendre un soleil

Plus beau que les anciens mensonges"                                        Louis ARAGON

 

Nous savons combien la tristesse peut provoquer chez les artistes l'éclosion d'œuvres sublimes... 32 des Artistes de l'association l'ARPAC ont bien voulu travailler sur le thème de la mélancolie ou trouver parmi leurs œuvres quelques variations sur le sujet, conscients que la sublimation esthétique est l'un des ultimes recours face aux forces brutes du réel, à leur violence dévastatrice, et à l'indiscible tristesse qu'elles génèrent... (communiqué)

 

Florilège de peintures , gravures et photographies de 33 Artistes : 

Claude ABAD - Véronique AGOSTINI - Sho ASAKAWA - Philippe AUBRY - Michel AUDOUARD - Fabienne AUGIÉ - Florence BARBERIS - J.Louis BEC - Th. BEDOUX - -Jannik BERTRAND - Astrig BOISSIER - Christiane BIARD - Alain CLAUS - Felip COSTES - Norma HECKER - Brigitte HORION - Dom. JUCHAULT-MANLEY - Elisabeth KEH-CHALAS - Bettina KRAEMER - Elisabeth KROTOFF - Mireille LABORIE- Christian MARTEL - Henri Michel - MORAT - Suzanne OTWELL NEGRE - Pierryl PEYTAVI - Dominique RENARD - Judith ROTHCHILD - Raphaël SEGURA - Catherine SOUDÉ - Helga STÜBER NICOLAS - S. UBERTI - J.M. VERDAN - B.WATINE ELOY

 

photo : "Lamentation 7" 146 x 114 cm acrylique sur toile Claude Abad

voir la "vitrine" de Claude Abad dans Art Point France

 

 

Informations  pratiques :

 

Fondation Pioch Pelat – A.R.P.A.C.

Allée Marie Banégas - 511, route de la Pompignane

Castelnau le Lez

04 67 79 41 11

 

Ouvert les après midi de 15h à 19h - Fermé le lundi

Visites festives de l'exposition, en présence des artistes

les samedi 11 février et samedi 17 mars de 15h à 19h

 

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 15:44

Reflets d'âmes

 

du 20 janvier au 15 mars 2012

 

Galerie Délits des sens - Avignon

 

 

 

anne-marie cutolo

 

 

La peinture fait et défait, à l’envi ; par là même, la mort en peinture n’existe pas

 

Ou alors, ce n’est que ça : la mort – transformation infinie, cycle toujours recommencé, toutes les saisons sont là, et l’eau se mêle à la terre, devient boue, se condense à nouveau en pluie, redevient matière, pourrit en forme 

 

Peu importe le cri, la grimace, le signe de défaillance, d’extase ou de douleur ; le visage est toujours là, intact En signe d’amour, la dévastation comme geste de guérison 

 

Peinture du visage comme une accélération du temps ?

Chaos, naissance, vieillissement et mort – pour renaître sur un rien de papier, sur une peau de toile. Anne-Marie Cutolo (notes d'atelier)

 

La galerie Délits des Sens en Avignon affiche clairement un courant fort et puissant d’artistes expressionnistes. la galerie défend une peinture figurative faite de mouvements, de forces et d’émotions. Elle invite à découvrier du 20 janvier au 15 mars  les oeuvres des artistes Christiane Collin, Sourski, Jean-Baptiste Dumont, Sylvie Lobato, Gilles Barp, Benjamin Carbonne et  Anne-Marie Cutolo. 

 

 

 

anne-marie cutolo

 

 

photos : (1) peinture 65 x 54 cm, (2) peinture 73 x 60 cm

 

 

Informations pratiques :

 

Galerie Délits des Sens

3 rue de la Campane 

84000 AVIGNON 

04 86 81 98 19

 

voir aussi : la vitrine d'Anne-Marie Cutolo dans Art Point France

 

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 08:25

Ils sont parmi nous !

 

Le groupe des cinq

(y.marchal, j.renard,O. subts , P.boe et Elisabeth Gerony.)

 

du 25 novembre au 4 décembre 2011

 

Galerie le Petit Temple - Lasalle (30)

 

 

Le Petit Temple Lasalle

 

 

Une bête ! (synopsys)

 

Apparemment sortie d’un soupirail (impossible), une « bête » dont on ne voit que les empreintes au sol,  avant de se volatiliser, a abandonné une valise ouverte sur un banc public. On retrouve de loin en loin ses mystérieuses empreintes de pas. Tandis qu’elle adresse d'énigmatiques courriers, elle part à la découverte de la ville avant de se choisir un nid dans un arbre. Bientôt apparaissent :  son linge monstrueux qui sèche dans les branches, une boîte aux lettres (on peut lui écrire), d’étranges os "fluo"  relief de ses repas, et un oeuf brisé au pied de l’arbre, suivi d’autres oeufs… Finalement, la "bête" nous annonce qu’elle pendra sa crémaillère le 25.11.2011 au Petit Temple (dernier chemin d’empreintes) où l’on découvre son univers rassemblé… 

En fait qui sont-ils ces cinq qui se groupent ?

Et à quoi jouent-ils ?

(à se poser )

Des questions sur le positionnement de néos, archéos artistes dans un village "assez rigolo". 

(à offrir) 

Des réponses ? Non ! Seulement des propositions graphiques...

(à perpétrer) 

Des interrogations : par hasard, n'auriez vous pas des contacts avec l'Asie ? Une piste ? Un vol ? Une Voie ?

Et oui, la France est morose. Mais au Petit Temple de Lasalle dans le Haut Gard, on fait contre mauvaise fortune bon coeur. On ne vernit ni les tableaux ni  les pompes. L'humour ravage les oripeaux des humeurs de crise bougonnes et chagrines. On "crémaille" le chaudron de la joie de vivre. 

 

 

 

 

grill018.jpg

 

 

 

 

Informations pratiques :

 

Crémaillère à partir de 19h

le vendredi 25 novembre

 

Galerie le Petit Temple 

30460 Lasalle 

 

 

voir aussi : la vitrine d'Elisabeth Gerony dans Art Point France

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 07:19

Métaphores 2005-2011

 

du 18 novembre  2011 au  30 Avril 2012

 

Musée Museum département Haute-Alpes - Gap

 

 

 

Joël Desbouiges

 

 

Cuisine de terroir

 

 Avec Métaphores 2005-2011, Joël Desbouiges expose ses recherches récentes  sur la totalité du troisième étage du Musée de GAP .   Un livre de 200 pages au titre éponyme réunit l'ensemble des pièces présentées.  Il est enrichi de textes de Frédérique Verlinden,  Alain Kerlan, Christian Limousin, Yves Bical, Jean-Pierre Verheggen et laurent Devèze. 

 

... Mais le caractère pluriel de la réception du travail de Joël Desbouiges fait aussi référence à sa singulière manière de mêler en une même « toile » toute la violence de la mort-hallali et l’extraordinaire douceur, presqu’imperceptible, du vol d’un oiseau. Sans doute les gens trop prompts à classifier, à chercher à réduire un artiste à une « façon » qu’il se devrait, pour ne pas décevoir leur attente monomaniaque, de ne jamais quitter, peuvent ils devant un tel travail se sentir déboussolés. Tant pis pour eux, ils ne connaitront jamais l’ivresse du vrai voyage, de celui qu’on nommait un rien inquiet dans les livres d’histoire de notre enfance les « Grandes Découvertes ».

Les oeuvres présentées ici au Musée Museum départemental ont une invitation à croiser en eaux troubles et profondes, à saisir ce que peut avoir de paradoxal une inspiration qui ne cesse de puiser aux racines de son enfance pour trouver la force de critiquer un présent qui ne cesse de nous « faire le coup » de la génération spontanée. Ex nihilo de pacotille qui sent moins l’anhistoricité que l’amnésie.

...Le long voyage du plasticien, nous mène de l’évocation des aubes en affut aux cris des âmes qu’on préfère trop souvent ignorées dans nos tristes actualités

En somme, si dans une telle oeuvre la cuisine est souvent de terroir c’est le nombre de convives qu’elle interroge en nous rappelant toujours l’amertume des  plats non partagés. Dans un monde plus prompt aux canapés chiches et aux maigres portions de repus, il est sans doute finalement assez moral d’évoquer le gibier et les énormes omelettes aux champignons. Assister à une exposition de Joël Desbouiges c’est en un sens être invité par l’artiste à se mettre à table à tous les sens du terme. Etre tenté de huer la chasse ou de s’y retrouver, plaindre la bécasse ou la grive morte ou déjà en sentir le fumet, peu importe, car ce qui fait sens ici c’est ce partage entre tous les visiteurs qui d’évocations intimes en réflexions plus politiques, retrouveront peut-être les vertus de ces agapes que les Anciens nommaient si justement « symposium » : le Banquet.

Le terroir, selon Joël Desbouiges de Laurent Devèze (extrait)

in catalogue Métaphores 2005-2011,

Musée Museum départemental Haute-Alpes, Gap.2011

 

 

Joël Desbouiges

 

 

Joël Desbouiges

 

 

 Joël Desbouiges

 

 

Les publications : 

 

En Puisaye n°24 Joël Desbouiges "la recette du gigot farci", avec une nouvelle de laurent Devèze voir l'ouvrage

"Joël Desbouiges, Métaphores 2005/2011"   Editions Musée Museum Hautes-Alpes Gap, 2011 voir l'ouvrage

Trois  grands formats digigraphies sont également disponibles ''Poésie'' , ''Poudre bleu Beaubourg'' et ''Grand corbeau chutant dans l'escalier ''  éditions RLD.

 

 

 

Joël Desbouiges

Informations pratiques :

Musée Museum départemental de Gap

6 avenue Maréchal FOCH

Gap - Hautes Alpes

Tel. 04 92 51 01 58 

et

La Maison du Berger

Champoléon, Haut-Champsaur,  05

à partir du 25 février 2012 voir notre article

 

voir aussi : la vitrine de Joël Desbouiges dans Art Point France

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 09:56

17ème Parcours de l'Art

du 1er au 22 octobre 2011

Cloître Saint Louis et libraire Evadné - Avignon

 

&

Journées européennes du Patrimoine

dimanche 18 septembre 2011 de 10 à 20 heures

Chapelle Saint Etienne d'Issensac , près de Ganges (34)  

 

 

 

Elisabeth Gerony

 

 

 

 

 

L'éternité devant soi.


Alors que la période de travail est entièrement consacrée aux kimonos, un accident et hop ! , une échappée vers le nu. Elisabeth Gérony s'amuse, elle fait des nus !

 

Elisabeth GeronyL'esprit de recherche s'accommode facilement des accidents. Peut-être les espère-t-il, les réclame-t-il aussi. En art, ils ne sont pas les grains de sable qui font grincer les rouages de la fabrique. Ils sont au contraire les ressorts qui propulsent la création à un autre niveau d'investigation.  «Là où est le danger, là est ce qui sauve.» (Friedrich Hölderlin). Donc soyons sages et rions de l'inattendu déclare Elisabeth Gérony. Sur la voie de l'irréfléchi beaucoup de bonnes surprises nous attendent.

 

Toutefois, actuellement, la grande affaire d'Elisabeth Gérony ce sont ses kimonos. Des pièces extrêmement travaillées, faites d'assemblages de plaques de métal gravées. Elle en présentera un au côté de dessins sur papier Japon et de travaux plus anciens à la Chapelle Saint Etienne d'Issensac et plusieurs au Cloître Saint-Louis durant le Parcours de l'Art en Avignon. 

 

Chez les chinois, les traces d'écriture les plus anciennes sont gravées pour l'éternité sur des carapaces de tortue. De même la numérologie et les premiers carrés magiques leur ont été inspirés par les motifs et la disposition des écailles de la dossière de l'animal. Il y a me semble-t-il,  une analogie à établir entre les carapaces de tortue de la civilisation chinoise et les kimonos en métal d'Elisabeth Gérony. Ces derniers, conçus comme des assemblages de plaquettes rectangulaires identiques, sont aussi des supports d'écriture qui convertissent le chiffre, le nombre et la lettre dans une proposition de texte ouvert. Comme dans les cosmogonies anciennes, le kimono offre en toute liberté une représentation écrite du monde et de sa création.  

 

Par ailleurs, longévité, nonchalence et discrétion face aux événements sont les différents composants de la symbolique de la tortue. Ne conviennent-ils pas tout à fait aux kimonos d'Elisabeth Gérony ? Ses cuirasses articulées possèdent entièrement l'art d'avoir toute l'éternité devant elles. Elles sont là où on ne les attend pas. Et dans leur grande pureté, elles veillent pour protéger la vie. 

 

Catherine Plassart

 

 

 

nubleuweb.jpg

Nu bleu, papier japon

Elisabeth Gerony

Nu 1 en zinc, acide

 

 

photos : (1) Kimono pluie, assemblage métal (2) Nu 2 en zinc (acide)

 

Informations pratiques :


Parcours de l'Art en Avignon, 

36 artistes, 24 lieux

Elisabeth Gerony expose : 

Cloître Saint-Louis

20 rue du Portail Boquier

84000 Avignon

et

la libraire Evadné - Les genets d'or

53 Rue Joseph Vernet

84000 Avignon

 

voir aussi :  la vitrine d'Elisabeth Gerony dans Art Point France

 


 

 

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 04:29

8ème  biennale d'art sacré actuel : Le souffle


du 23 septembre au 17 décembre 2011

 

Eglise Saint-Polycarpe - Lyon

 

 

Christophe Miralles

 

 

Le souffle, l'informe et la forme.

Entre ravissement et angoisse, il y a le souffle. Long  quand l'esprit est en fusion. Court lorsque les rêves sont perdus. Christophe Miralles nous enveloppe de celui qui soufflant fort, chasse  les idées en surabondance et dissout la violence tributaire du sentiment d’exclusion. Ce grand vent vient nous arracher à notre enfermement, à l’étroitesse de notre perception. Il disperse ce qui obscurcit ou aveugle. Il nous place au noeud de tension entre l’informe et la forme. Ici la peinture est le verbe qui brise la peur, rend libre, certainement plus humain.

Le souffle est le thème de la huitième biennale d'art sacré contemporain de Lyon. Pour répondre à la commande, Christophe Miralles a réalisé un tableau de très grand format, 195 cm x 260 cm. Son sujet s'y déploie en couleurs remarquables comme une apparition du pressentiment de l’infini au cœur de l’instant fini.
Catherine Plassart

 

 

 

Christophe Miralles

 

 

 

Prochaines expositions de Christophe Miralles :

 

Marrakech art fair 2 avec la galerie Marie Vitoux

du 30 septembre au 3 octobre 2011

 

Galerie Jean Marc Laïk - Koblenz Germany

Hans jörgensen - Christophe Miralles

du 10 octobre au 6 novembre 2011

 

Comparaisons Grand Palais Paris

du 22 au 27 novembre

Groupe Expressionisme de Jörg Hermle 

 

 

photos : (1) 2011 Christophe Miralles - Huile sur toile,  195cm x 260 cm, (2) détail

 

 

Informations pratiques :

 

Vernissage le jeudi 22 septembre 2011 à 18H30 

à l'église Saint-Polycarpe - 25 rue Leynaud - Lyon 1

 

 

voir aussi : le site de la biennale d'art sacré contemporain, la vitrine de Christophe Miralles dans Art Point France

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article