Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 décembre 2007 4 27 /12 /décembre /2007 08:35


combas-kijno.jpgUn programme criant.


Pas de « revival » religieux ici, ou de New Age. Les promoteurs de  cette relecture du Chemin de Croix ne s’orientent pas vers le passé  mais plutôt en direction d’un point à retrouver ; quelque chose de  fondateur au niveau artistique voire éthique en Occident.

Le fait étonnant c’est que le rapport entre l’écriture de  Kijno et  celle, superposée, de  Combas ne relève d’aucune effusion « mystique », ni d’épousailles quelconques. Leur but n’est pas visiblement de  préparer non plus une restauration d’un ordre classique en peinture  ou d’être les prophètes d’un retour  à une inspiration originelle,  voire de jouer les Primitifs. Les choses se présentent autrement. Il  nous semble  que pour comprendre cette démarche inédite il faut  chercher ailleurs. Du côté du cœur et de l’amour, vertu qui ne court pas les rues aujourd’hui.

Ce thème artistique  apparaît commandé par un impulsion aveugle à  toutes les raisons d’Etat et à l’ordre naturel des choses. Pour nous  il s’agit d’une émotion universelle liée à la générosité que l’on  osera appeler « populaire » et partagée.

On respecte donc ce duo à quatre mains qui vient nous surprendre pour  lancer un nouveau défi aux historiens des cultures.

A quelle urgence répondent ces artistes, à quelle nécessité aussi ?  

La question est posée du rapport entre existence et morale, voire  christianisme et révolution si l’on veut. De toute façon et c’est  l’essentiel, l’exercice fait pression sur l’action de peindre, cela  se voit, et sur la pensée du spectateur, c’est sûr.

PG

Exposition « Chemin de Croix », Combas-Kijno, Hospice d’Havré-Maison  Folie de Tourcoing, jusqu'au 20 janvier 2008.

Entrée libre - Tous les jours sauf mardi de 13h30 à 18h - Hospice d'Havré, 100 rue de Tournai, 59200 Tourcoing - Renseignements : 03.59.63.43.53

 

 

 

 Pierre Givodan

contact@pierregivodan.com

Chroniques intempestives

 

Repost 0
27 décembre 2007 4 27 /12 /décembre /2007 08:14

quatorze peintres au service de l'image poétique
 

du 28 décembre au 10 février 2008

galerie Rê - Marrakech (Maroc)

 

 Parole-peinte-07.jpg


 
Que partagent le peintre et le poète ? L’image. Qu’elle soit plastique ou poétique, l’image fait vibrer l’émotion, suscite l’angoisse ou la révolte, nous fait rêver, vivre, aimer. Ecrire. Peindre.

Le livre, comme tous les objets d’usage courant, peut aussi être utilisé à des fins artistiques — et pas seulement pour les plus recherchés, les plus raffinés, les plus coûteux d’entre eux. Il est des “livres pauvres” qui sont de vraies merveilles.

 
L'exposition, “ La Parole peinte ”, présente, aux cimaises de la galerie Rê, de nombreuses œuvres (de très grand format parfois) sur toile ou sur papier, réalisées par des artistes-peintres, arabes ou européens, parmi les plus réputés  : Kacimi, Kantour, Koraïchi, Bouhchichi, Diane de Bournazel, Anne Slacik, Joël Leick, Gérard Titus-Carmel, Baltazar, Miloudi, Pignon, Rothchild, Sadouk, Tyszlat. Elle les met en relation avec les livres que les mêmes peintres ont accompagnés ou illustrés de leur peinture et/ou de leurs dessins, gravures, lithographies. Des livres dont les auteurs sont européens (français, belges, catalans...) ou arabes (marocains, algériens, tunisiens, libanais, syriens...) : croisements d’écritures, d’origines ; rencontres multiples.


De tels rapprochements, de techniques, de formats, de désirs, montrent à l’évidence que ni la taille de l’œuvre, ni le support sur lequel elle est réalisée, ne sont déterminants. Et que ce sont bien l’image, poétique et plastique, et l’Idée, présentes en tant que principes dynamiques au cœur du travail du poète et du peintre, qui permettent à ceux-ci de se retrouver, complices, en terrain de connaissance.


Les livres rassemblés privilégient l’image, sous toutes ses formes. N’hésitant pas à affirmer leur différence, ils sont recherchés par les amateurs et, plus précisément, par ceux qui portent un égal intérêt à la création littéraire et à la création plastique

Alain GORIUS

Un panorama de la production des éditions Al Manar.



Quelques ouvrages récemment publiés 



almanar4.jpgCinq sens pour une mort, Etel Adnan / M'bark Bouhchichi, livre de dialogue en treize exemplaires, tous uniques, manuscrits par l’auteur et peints par l’artiste, au format 25 x 75 cm (leporello), présentés sous étui-chemise ; éd. Al Manar, nov. 2007. voir l'ouvrage ICI







Guillevic-Baltazar-couvsm.jpgGuillevic, une île dans une larme d'encre, Luis Mizon / Julius Baltazar 44 exemplaires et 5 exemplaires de chapelle, tous numérotés et signés par l'auteur et le peintre. Couverture aquarellée par l'artiste ; une lithographie rehaussée au crayon arlequin. voir l'ouvrage ICI











almanar2.jpgRemémoration de Mansour Hallâj à St Patrick, Salah Stétié / Vladimir Vélickovic 35 exemplaires typographiés en caractères mobiles sur vélin d'Arches 3 lithographies de Vladimir Vélickovic +
tirage d'exception avec interventions originales de l'artiste et 3 lithographies rehaussées par Vladimir Vélickovic voir l'ouvrage ICI








almanar3.jpgL'après-midi à Ugarit texte de Salah Stétié frontispice de Gérard Titus-Carmel
50 ex. composés en caractères mobiles sur Velin d'Arches, numérotés et signés par l'auteur et par l'artiste voir l'ouvrage ICI











informations pratiques :
 

vernissage  le vendredi 28 décembre 2007 à 19 h, galerie Rê
Pendant le vernissage M’barek Bouhchichi et une comédienne réaliseront, autour du travail — remarquable — que le peintre a effectué avec l’écrivain-poète syro-américaine Etel Adnan, une performance qui permettra à l’assistance d’assister en direct au travail de création.

voir aussi : http://editmanar.free.fr

Repost 0
Published by Art Point France - dans Monde : expositions
commenter cet article
22 décembre 2007 6 22 /12 /décembre /2007 09:10

culture-1203.jpg

L'article de Don Morrisson "La mort de la culture française" paru dans le TIME magazine fin novembre a déjà fait couler beaucoup d'encre et de salive dans un petit milieu. 


Pour vivre l'oeuvre d'un auteur, d'un artiste français doit s'exporter. Depuis quelques décennies maintenant nos créateurs "se tournent vers les Etats Unis" puisque "c'est là que ça se passe". Voeux pieux, lettre morte, force est de constater que nous n'avons en qualité de français aucune audience aujourd'hui outre-atlantique. 


On doit remercier Morrisson d'avoir peut-être avec un soupçon de nostalgie pour une autre époque et une once de sympathie pour le triste sort que connaît notre "exception culturelle française", énoncé simplement le problème. Car significativement il ne s'adresse qu'à nous. Ni les américains, ni les asiatiques ne liront son article puisqu'il n'a été publié que dans la version européenne de Time Magazine.

Voir  : l'article de Don Morrisson de Time Magazine sur "The Death of French Culture" dans son intégralité

Voir aussi  :
le point de vue d'Antoine Compagnon, paru dans le Monde du 29 novembre 2007
le dossier de BibliObs sur l'article de Time.
l'analyse complète sur la polémique par nonfiction.fr.
le compte-rendu de J.-L. Bezos de l'émission télé "Ce soir ou jamais" sur le sujet.


Illustration for TIME by Jonathan Burton
Repost 0
Published by Art Point France - dans Art et société
commenter cet article
22 décembre 2007 6 22 /12 /décembre /2007 06:00

Elke Boon, Harrisson, Peter Hulsmans, Nathalie Hunter, Jimena Kato Murakami, Edith Dekyndt, Nurse, Sophie Nys, Benoit Platéus, Mira Sanders, Emmanuelle Villard, Pieter Vermeersch, Heidi Voet

jusqu'au au 26 janvier 2008

Galerie Les Filles du Calvaire - Bruxelles




Elke Boon



Multi/plier. Ce mot-valise renvoie  au verbe français « multiplier » et au substantif anglais (a) multiplier. C’est un mot « actif » qui exprime la multiplication, il suggère aussi plis et de pliages.

"Le pli pour penser le continu, le pli pour penser le virtuel. Le pli, aussi, parce qu’il peut se replier et se déplier à l’infini, et qu’il permet dès lors de penser l’absence d’une origine radicale comme celle d’un terme ultime." ( Laurence Bouquiaux )

Dynamique du mouvement, va et vient dans la multiplicité des positions et des significations. Le pli symbolise à la fois une ouverture, une fermeture et une dissimulation.

Les artistes de multi/plier sont pour la plupart soit belges, soit installés en Belgique. Au sein de leurs pratiques, tous s’intéressent non seulement à la multidisciplinarité, la pluralité des approches , aux modes de changement, mais encore à l’idée de travailler de façon collective.

Dès lors, dialogue, collaboration mutuelle, négociation  entre artistes, commissaire invitée, galeriste mènent au projet commun, une exposition changeante dont le but serait une nouvelle définition d'une exposition collective dans le milieu de l'art aujourdhui. Une exposition itinérante ausi  qui ne demande qu'à explorer le plus grand nombre possible de contextes différents.


Samedi 19 janvier,  jour du finissage, on pourra découvrir le projet d’édition de multi/plier, 13 boites, conçues au cours de l’exposition contenant chacune 13 propositions singulières des 13 artistes de multi/plier. multi/plier’s boxe ed.13 (+ 13 E A) 


informations pratiques :

Boulevard Barthélémy, Kanal 20 1000 Bruxellles
tél. : +32 (0)2 511 63 20 - fax : +32 (0)2 511 45 16
Ouvert du jeudi au samedi de 11h à 18h
bruxelles@fillesducalvaire.com

Repost 0
Published by Art Point France - dans Europe : expositions
commenter cet article
21 décembre 2007 5 21 /12 /décembre /2007 10:40
Hommage


jusqu'au 20 janvier 2008

Les Abattoirs - Toulouse
 
marfaing.jpg



André Marfaing a croisé la route d’Olivier Debré et de Bengt Lindstrom : tous trois ont travaillé ensemble. Cette amitié est le point de départ d’une exposition essentiellement consacrée à Marfaing  au Musée d'art moderne et contemporain de Toulouse. Elle est articulée toutefois autour des oeuvres réalisées en commun par le trio d’artistes en 1974. Des artistes qui, chacun à leur manière, partagent l’aventure du geste et de la couleur. En savoir plus


informations pratiques : 

les Abattoirs - 76 allées Charles-de-Fitte, Toulouse - T 05 62 48 58 00 
 
Ouvert tous les jours sauf le lundi de 11h à 19h
Gratuit le 1er dimanche de chaque mois.


voir aussi : le site des Abattoirs

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Ouest : expositions
commenter cet article
21 décembre 2007 5 21 /12 /décembre /2007 08:16

7 ème édition

vendredi 21 décembre de 12h à 19h30

Centre Pablo Néruda - Nîmes (30)



La galerie ESCA


Vous invite à  découvrir les vidéos  d’artistes contemporains de la méditerranée
(Algérie, Espagne,France,Italie,Maroc,Portugal,Tunisie)
au centre Pablo Neruda, place Hubert Rouger,Nimes
vendredi 21 décembre de 12h à19h30
à l’occasion du FIAV 07
 fiav.jpg

 

fiav2.jpg
     
ALGERIE : Ammar AMARNI, Sihem CHAABANE CHAOUCH,
Zakaria DJEHICHE, Souad DOUIBI, Omar MEZIANI
 
ESPAGNE : Luis BEZETA, María CAÑAS, Blanca CASAS,
COLLECTIU «CAOS LAB»: Anna Moreno_Elisa Munsó_Núria Narro_Laia Pasqual_Diana Ros,
Núria MARQUÈS, Pedro TORRES
 
FRANCE : BUTZ & FOUQUE, François-
Xavier COURREGES,
Elise FLORENTY, Catherine GFELLER, Cécile HARTMANN, Lucas MANCIONE,
 
ITALIE : Yuri ANCARANI, Marco BELFIORE, Rita CASDIA, T-Yong CHUNG,
Gabriele PESCI, Marco RAPARELLI
 
MAROC : Driss AROUSSI & Toufik MEDJAMIA, Fatima Ezzahra DAHRI, Abdelali DAHROUCH,
 Mohammed EL MOURID, Mohamed EZOUBEIRI, Hamza HALOUBI,  
 
 
PORTUGAL : Inês AZEVEDO, Mauro CERQUEIRA, Ana Catarina MARTO,
Israel PIMENTA, André PRINCIPE, Ivo SERRA
 
 
TUNISIE : Khalil BEN ABDALLAH, Ghalia EL FANI, Haithem JEMAIEL,
 Rabaa SKIK,  Ali TNANI, Rania WERDA.

informations pratiques :

Galerie ESCA
76 route de Nimes-30540-MILHAUD
Tel 04 66 74 23 27
galerie.esca@orange.fr

voir aussi : www.galerie-esca.com


Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article
19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 07:55

Sota la bomba. El jazz de la guerra d’imatges transatlàntica. 1946-1956

jusqu'au 7 janvier 2008


MACBA, Barcelone   

Gorky Arshile Le MACBA  cherche à illustrer le foisonnement des débats culturels et politiques qui ont fait fureur à la fin des années 1940-1950 entre Paris et New-York, et à mettre en valeur les nombreux liens qui les unissaient.



L'expressionnisme abstrait a-t-il consacré la victoire américaine comme l'exprimait une critique new-yorkaise arrogante ?


New York avait-il remplacé Paris entre 1946 et 1956  comme centre névralgique de l'art moderne ?

L'exposition  compare les oeuvres produites en France et aux États-Unis au cours de cette période et tente de comprendre comment et pourquoi certaines oeuvres sont devenues des icônes au fabuleux pouvoir, ne serait-ce que pour une courte période, dans chaque pays.


L'exposition comprend des oeuvres de Picasso, Willem de Kooning, Jean Dubuffet, Arshile Gorky, Wassily Kandinsky, Henri Matisse, Barnett Newman, Jackson Pollock et Mark Rothko...



photographie : Gorky Arshile "Última pintura (El monje negro)", 1948 



informations pratiques :


MACBA
Place dels Angels, 1.
Quartier : El Raval
Barcelone 


lundi, mercredi et vendredi  : de  11h - 7.30h
samedi de 10h à 8h, le dimanche de 10h - 3h 


voir aussi : le site du MACBA

Repost 0
Published by Art Point France - dans Europe : expositions
commenter cet article
19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 07:27

Jusqu'au dimanche 9 mars 2008


Entrepôt Lainé - CAPC 




bordeaux5.jpgLe CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux présente une exposition sur la fascination qu'a exercée sur plusieurs générations d'artistes, Brian Wilson, le mythique compositeur des Beach Boys. 




L'exposition se concentre sur cette période brève et prolifique de 1962 à 1967 quand Wilson était la principale force créative derrière l'entité Beach Boys. 



Une soixantaine d'oeuvres sont disposées dans l'espace de la nef du CAPC (1000 m²) . Elles brodent une histoire plus ou moins fictive autour de la vie de Wilson. Fictive car la plupart de ces oeuvres n'ont pas été conçues spécifiquement sur Wilson ou les Beach Boys. Elles ont été choisies ici pour évoquer plus particulièrement le sens de la musique, le sentiment de la glisse, et les circonstances sociales, culturelles et psychologiques qui ont contribué à leur essor.





bordeaux2.jpgLes artistes présentés :

Trevor Bell, Billy Al Bengston, Peter Blake, Mel Bochner, John Cage, Brian Calvin, Vija Celmins, Russell Crotty, Thomas Demand, Kaye Donachie, Isa Genzken, Liam Gillick, Jeremy Glogan, Joe Goode, Rodney Graham, Richard Hawkins, Roger Hiorns, Jim Isermann, Sister Corita Kent, Roy Lichtenstein, John McCracken, Lee Mullican, Kaz Oshiro, Bruno Peinado, Raymond Pettibon, Richard Pettibone, Ken Price, Martial Raysse, Bridget Riley, Allen Ruppersberg, Ed Ruscha, Jim Shaw, Fred Tomaselli, Jennifer West, Pae White, Isaac Witkin.

Commissaire : Alex Farquharson
Exposition organisée en association avec la Tate St Ives, Cornouailles. 
 
 

Autour de l'exposition

Cinéma Nouvelles Vagues : "My car is my best friend" 
Cinéma  Le 19/12/2007  Entrepôt Lainé - CAPC 
Nouvelles Vagues : "The Radiant Radish" 
Cinéma  Le 16/01/2008  Entrepôt Lainé - CAPC 
Nouvelles Vagues : "Trouble in Paradise" 
Cinéma  Le 23/01/2008  Entrepôt Lainé - CAPC 
Nouvelles Vagues : "The west is the best / get here and we'll do the rest" 
Cinéma  Le 30/01/2008  Entrepôt Lainé - CAPC 

Infos pratiques

Entrepôt Lainé - CAPC
7 rue Ferrère
33000 Bordeaux
Tél. : 05 56 00 81 50

Du mardi au dimanche de 11h00 à 18h00 - Le mercredi de 11h00 à 20h00
Fermeture lundi et jours fériés


voir aussi : le site du CAPC

 

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Ouest : expositions
commenter cet article
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 07:42

Boutique éphémère de noël


du 15 décembre 2007 au 10 janvier 2008


Au passe-muraille - Bordeaux



polashop.jpgÀ l’occasion des fêtes de fin d’année, la coopérative artistique et culturelle POLA a ouvert le 15 décembre  une boutique éphémère très contemporaine en proposant ses propres productions et celles de son réseau à la vente :

... photographies,
sérigraphies,
affiches,
objets,
peintures,
sculptures,
vêtements & accessoires,
impressions textiles personnalisées (seulement du 17 au 22 décembre et du 3 au 10 janvier, l’après-midi),
badges,
livres, dvd, disques ...

Editions limitées, pièces uniques et raretés
pour des cadeaux originaux à tous les prix


Productions de : BRUIT DU FRIGO + ZEBRA 3 / BUY SELLF + ORBIS PICTUS CLUB + MA ASSO + DOCILE + MONOQUINI + ZERO 50 + LE LABO REVELATEUR D’IMAGES + AMOR FATI + POINTBARRE

+ une centaine d'artistes, plasticiens, dessinateurs, musiciens, photographes...



informations pratiques :

POLArtshop / Boutique éphémère de noël
Au Passe-Muraille – 30, rue Bouquière 33000 Bordeaux – 05 56 81 59 17
horaires d'ouverture : du lundi au samedi, 10h-19h sans interruption

voir aussi : le site de POLA

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Ouest : expositions
commenter cet article
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 07:21

du 26 janvier au 22 mars 2008

galerieofmarseille - Marseille (2)



ristelhueber.jpgA travers un choix d’oeuvres récentes et de travaux plus anciens, galerieofmarseille poursuit avec Sophie Ristelhueber sa volonté de présenter des artistes investis dans des thématiques géopolitiques et territoriales, relevant d’un rapport à la réalité physique et mentale des lieux qu’ils évoquent.

Qu’il s’agisse de Michelangelo Pistoletto, Yvan Salomone, Yto Barrada, Hervé Paraponaris, Berdager/Péjus, Jean Bellissen, chacun avec des moyens différents fait apparaître que le véritable enjeu de son oeuvre est d’élaborer des formes artistiques lui permettant d’exprimer ces questionnements.

Dans son travail, Sophie Ristelhueber réalise l’expérience singulière du déplacement. Trouver la bonne distance physique avec son sujet est un enjeu de chaque instant qui conditionne la possibilité de ses oeuvres. C’est ainsi que Sophie Ristelhueber façonne ses outils (photographie, vidéo, images numériques) autant que ses thèmes (architectures détruites, objets marqués, paysages abimés ou en sursis) aux nécessités de sa création artistique.


Informations pratiques :

Vernissage le vendredi 25 janvier, à 18h


galerieofmarseille
8, rue du Chevalier Roze - 13002 Marseille
Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 17h
le samedi de 15h à 19h et sur RV
Métro ligne 1 : station Vieux-Port / Bus ligne 35 et 57
8 rue du Chevalier Roze 13002 Marseille / tel 04 91 900 798 / fax 04 91 910 824 / 
contact@galerieofmarseille.com


voir aussi :  le site de la galerieofmarseille

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article