Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 12:01

du 22  février au 29/ juin 2008

Musée d'Art Contemporain - Lyon

haring.jpg



Du 22 février au 29 juin 2008, le Musée d'art contemporain de Lyon présente l'une des plus importantes expositions jamais organisées en France en hommage à Keith Haring, artiste emblématique de la scène new-yorkaise des années 80. Il aurait eu 50 ans en 2008.

A l'instar de Keith Haring, emplissant la toile, s'immisçant dans les endroits les plus insolites, allant jusqu'à recouvrir les objets ou les corps, l'exposition envahit le musée, prend possession des lieux. Elle développe largement la pratique picturale de Keith Haring avec ses incontournables peintures sur bâches vinyles ou goudronnées ou encore ses monumentales peintures (dont l'immense toile réalisée en 1987 pour le Casino de Knokke-le-Zoute). Mais elle propose surtout au visiteur de découvrir l'extraordinaire diversité de supports et de techniques utilisés sans retenue par l'artiste. Peinture vinylique, acrylique, émaillée, craie, encre, feutre, sur toile, métal, papier, bois… et même sur le corps humain (dont celui de Grace Jones en 1985). Un vaste ensemble d'une centaine de dessins vient complèter la présentation et permet de découvrir la diversité de son univers graphique. 


informations pratiques :

Musée d'Art Contemporain
81, quai Charles de Gaulle

Cité Internationale
69006 Lyon

renseignements :04 72 69 17 17

horaires :
du mercredi au vendredi de 12 h à 19 h
samedi et dimanche de 10 h à 19 h



voir aussi : www.moca-lyon.org

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article
8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 11:12

rencontres & partages ( partie II ) 
vendredi 8 février 2008

rencontres & partages ( partie III ) 
samedi 9 février 2008

Médiathèque La Durance - Cavaillon (84) 



La Poésie est ici

rencontres & partages ( partie II )

Médiathèque La Durance - Cavaillon (84)


Thierry le Saëc,peintures
Marc Trivier
, photographies
les livres des éditions Remarque
« la bibliothèque d’un éditeur »
  Jean-Pierre Sintive

vendredi 8 février 2008

19 heures
vernissage des expositions
hall de la médiathèque

20 heures
rencontres et lectures
auditorium de la médiathèque

Bernard Noël
avec
la jeune génération de poètes
Lambert Barthélémy, Lionel Destremau, Stéphanie Ferrat,
Emmanuel Laugier et Rodrigue Marques de Souza

 

La Poésie est ici

rencontres & partages ( partie III) 

Médiathèque La Durance - Cavaillon (84)

samedi 9 février 2008

11 heures

lectures de textes
réalisés lors des ateliers d’écritures
accompagnés par
Caroline Sagot Duvauroux
et Jean-Louis Giovannoni

15 heures

« Imaginer un livre »
Table ronde animée par
Pierre Vilar
avec Ludovic Degroote, Jean-Louis Giovannoni,
Caroline Sagot Duvauroux et Jean-Pierre Sintive

 
LES EXPOSITIONS

PHOTOGRAPHIES
MARC TRIVIER

Abattoir (photo 3), André du Bouchet, André Masson, Andréa Zanzotto, Août, Arbre fou, Bernard Lamarche-Vadel et Pierre Klossowski, Bernard Noël, Francis Ponge, Franck Auerbach, Graham Green, Jean Genet, Jean-Louis Giovannoni, John Cage, Jorge luis Borges (photo 1), Léo Ferré, Nathalie Sarraute, Samuel Beckett (photo 2), Thomas Bernhard, Vieira da Silva, Willem de Kooning. (Bio-bibliographie Marc Trivier ICI )

 

PEINTURES
THIERRY LE SAEC

Photos numériques parfois rehaussées de pointe sèche ou de fusain, Pointes sèches, Gouaches sur papier, Gouaches acryliques sur toile, Huiles sur papier marouflé sur toile. (Bio-bibliographie TH. Le Saëc ICI )

 

informations pratiques :

entrée libre, renseignements et réservations : 04 90 76 21 48

Médiathèque La Durance - 60, rue Véran Rousset – 84300 Cavaillon

Ces manifestations sont organisées en partenariat avec l’Association ARPE

Repost 0
Published by Art Point France - dans Liber amoris
commenter cet article
8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 10:17

jusqu'au 30 mars 2008

Clayarch Gimhae Museum - Gimahae (Corée du Sud)



Shin Sang Ho



AA - Y a-t-il, en Corée du Sud, l'amorce d'un mouvement concernant la céramique contemporaine ?

SSH - On ne peut pas parler d'un véritable mouvement, mais dans les années 80, on a pu constater en Corée une évolution de l'approche artistique concernant la céramique, disons une recherche plus aiguë de modernité et une réflexion concernant l'évolution du design et la notion d'utilité. Récemment, l'évolution politique de la Chine a permis d'établir des jonctions avec des artistes ou des céramistes chinois, tournés vers une approche nouvelle. Au Japon aujourd'hui, le challenge d'une céramique contemporaine trouve aussi écho. Il s'agit de croiser toutes ses énergies et d'aller par ailleurs voir ce qui se passe en dehors de l'Asie. C'est ce que je m'efforce de faire. Mais j'invite aussi les artistes internationaux à nous rendre visite en Corée. Nous avons tous à apprendre les uns des autres.

(propos recueillis par Jean-Pierre Frimbois (extrait) - paru dans Art Actuel N° 54 janvier/février 2008


voir aussi : le site de l'artiste, le site du Clayarch Gimhae Museum

Repost 0
Published by Art Point France - dans Propos d'artistes
commenter cet article
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 09:54

La Feuillée



Edito : Autres continents.

Depuis les années 80, la jeune création chinoise occidentalise ses sujets, son langage. Les oeuvres produites ancrées dans une civilisation ancestrale et issues d'échanges avec l'Europe, les USA ont d'abord une dimension contestataire. Aujourd'hui, elles peuvent être reçues comme révélatrices d'un "patriotisme critique" : critique polysémique chez les Gao Brothers (photo 1), critique échevelée des utopies chez Lee Bul, critique de l'iconologie politique chez Yan Pei Ming, critique souriante des idéologies chez Chen Wenling (photo 2), critique poétique chez Zao Wou-Ki...


La Corée du Sud dont les artistes ont beaucoup voyagé depuis douze mois, affirme elle aussi une spécificité culturelle. Celle-ci englobe la notion typiquement asiatique de vide. La cohérence des oeuvres actuelles présentées de part le monde est probablement dépendante de valeurs communes et d'une exigence de continuité. Pour exemple, le travail de vingt ans du grand maître de la céramique coréenne Shin Sang Ho (photo 3). Il expose en ce moment des ensembles sculpturaux, des séries de pièces céramiques scénographiées qui relèvent à la fois d'une tradition exigeante, d'un jeu de réciprocité avec l'espace architecturé et d'une "recherche plus aiguë de modernité".


La démarche artistique qui en réfère à un territoire humain et culturel, qui dans le même temps questionne son histoire acquiert donc une valeur véritable et peut s'exporter car elle ne craint pas la confrontation avec les autres continents. C'est ce que la position des oeuvres contemporaines chinoises et coréennes dans les ventes et les enchères du vaste marché planétaire semble nous prouver. Leur valeur marchande notamment qui se chiffre en millions leur est accordée semble-t-il, sur la base d'un certain patriotisme assorti de sa propre critique.

Catherine Plassart 

Quelques articles : Lee Bul en 2007 à la Fondation Cartier à Paris , Gao Brothers en 2007 à la galerie Albert Benhamou à Paris, Yan Pei Ming "Portraits d'artistes" Peintures/Sculptures jusqu'au 9 mars 2008 Fondation Maegh - Saint-Paul-de-Vence, Shin Sang Ho Exhibition jusqu'au 30 mars 2008 Clayarch Gimhae Museum - Gimahae (Corée du Sud)


voir aussi : La Feuillée du 07/02/08


 

Catherine Plassart - contact@artpointfrance.org

Les éditos de La Feuillée

 



Repost 0
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 07:01

Guyomard
Le Cloarec
Velickovic


du 1 au 30 mars 2008


Galerie Le Garage - Orléans

le-garage.gif


L'exposition « La mémoire du geste »  s'attache au travail de ces artistes qui ont approché, avec la peinture et au delà  de la peinture, cet espace incertain, mouvant  entre l'image fixe et l'image animée." Claude Guibert Commissaire de l'exposition


L'exposition de la galerie Le Garage à Orléans réunit des oeuvres de trois artistes autour du précurseur du cinématographe Etienne-Jules Marey.  Gérard Guyomard et  Gérard Le Cloarec ont  un emploi insolent de la couleur et tiennent l'un comme l'autre une place originale au sein de la Figuration  en France. Vladimir Velickovic  peint "des soleils noirs", son 'univers macabre et violent montre les souffrances infligées à l'homme par l'homme.


L'oeuvre de Velickovic  qui sera exposée lors de l'exposition "la mémoire du geste" est  une pièce historique du peintre, réalisée en 1986 et intitulée "La grande poursuite" . Elle est composée de 4 toiles de 225 x 165 cm (quadriptique) soit un format total de 660 x 255 cm. Elle partira ensuite en Chine où elle sera exposée à Pékin, dans le cadre des Jeux Olympiques.
 
 

Grde-poursuite-01SM.jpg grde-poursuite-02SM.jpg

La grande poursuite, 1986 Vélickovic


récemment paru : 

Remémoration de Mansour Hallaj à Saint-Patrick
Texte de Salah Stétié, illustration de Vladimir Velickovic
2 tirages disponibles, le premier comprend 3 lithographies de Vladimir Vélickovic
le second 3 lithographies rehaussées de Vladimir Vélickovic
ed. Al Manar 2007 
Vous pouvez voir et commander l'ouvrage ICI



informations pratiques :

Michel Dubois
Galerie Le Garage
9, rue de Bourgogne
45000 ORLEANS
Tél. 06 08 78 34 02

Repost 0
Published by Art Point France - dans Centre : expositions
commenter cet article
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 06:44

exposition collective

Présentant des oeuvres de :
Franck CAVADORE
Anne Marie CUTOLO
Céline GAUTHIER
Nicolas LAURENT
et d’autres artistes de la galerie

du 2 au 16 février 2008

Galerie Ardital - Aix-en-Provence



cutolo.jpg
photo Anne-Marie CUTULO - Sans Titre - Acrylique sur Toile - 80 x 60 cm


Dans cette jeune galerie aixoise, les artistes sont expressionnistes, parfois abstraits toujours confirmés. Cette courte exposition du 2 au 16 février est l'occasion de découvrir des oeuvres choisies d'une équipe déjà bien constituée.



informations pratiques :
 

Galerie Ardital
10 Avenue Philippe Solari
13100 Aix en Provence

du mardi au vendredi de 14h à 19h
et le samedi de 10h à 19H (ainsi que sur RDV)




voir aussi : www.galerie-ardital.com

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 06:38

Peintures / Travaux sur papier

Du 8 mars au 2 avril 2008

Galerie Françoise Souchaud - Lyon (1) 




Franta 



« J’ai trouvé en Afrique une vitalité  - des hommes qui n’ont pas coupé les liens entre eux,… qui communiquent. Ce qui compte - sur ce continent c’est justement ce qui ne compte pas  : sa beauté, la richesse des relations humaines. »
Franta

"Le monde révélé par l’objet esthétique créé par Franta nous éclaire sur le monde réel comme sur nous-mêmes, et nous  nous apercevons que nous avions besoin de cet te lumière. Comme le poète de Térezin, Franta, du fond de la nuit aura témoigné de la splendeur du jour. »
Jean-Luc Chalumeau Critique d’art et Directeur de la revue Verso Arts et Lettres



informations pratiques : 

Vernissage le 8 mars en présence de l’artiste

signature du livre « Franta » texte de Jean-Luc Chalumeau ed. Somogy


Galerie Françoise Souchaud
35 rue Burdeau
69001 Lyon
Tél : 04 78 42 49 51 / 06 87 95 17 98
souchaud@wanadoo.fr

Ouverture du mercredi au samedi de 15h à 19h et sur rdv

Repost 0
Published by Art Point France - dans Propos d'artistes
commenter cet article
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 06:07

Les campagnes hallucinées

du 23 02 au 28 03 2008

ANYWAY Galerie - Berlin-Friedrichshain (Allemagne)




Karine Hoffman



Les campagnes hallucinées 

Voici donc une histoire, une histoire de peinture ! Un conte de Grimm pour grands où la forêt semble maléfique. Les sépulcres sont ouverts mais ici rien de très inquiétant car la mort telle une amie est juste de passage. Dans cette nouvelle série je mets en scène vanité et paysage. La souche, la forêt, le crâne, les perles se rencontrent par hasard dans l'immensité du champ pictural. Tel un détective qui enquête sur lui même, je désire qu'en rentrant dans l'atelier resté en friche, la peinture avance guidée par elle même, puisant ses sources en dehors de moi, en son propre sein. La composition n'est pas établie ; les figures imposées s'organisent dans le cadre d'une histoire inconnue. Ma démarche étant basée sur le désir et paradoxalement sur l'impossibilité de représenter le monde, mes tableaux en deviennent hermétiques et limpides trouvant une cohérence dans leur schizophrénie. Karine Hoffman

informations pratiques :

ANYWAY Galerie
Boxhagenerstr.35
Berlin-Friedrichshain

anywaygalerie@gmail.com


voir aussi : www.anywayberlin.com

Repost 0
Published by Art Point France - dans Propos d'artistes
commenter cet article
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 15:04

CALENDRIER

Février 2008

07/02 – 10/02 : Art Rotterdam (Rotterdam) - Pays-Bas

08/02 – 11/02 : Art Innsbruck (Innsbruck) - Autriche
13/02 – 18/02 : ARCO (Madrid) invité le Brésil   (Madrid) - Espagne

15/02 – 17/02 : Supermarket Art Fair (Stockholm) - Suède

28/02 – 02/03 : Art Karlsruhe (Karlsruhe) - Allemagne

 

Mars 2008

13/03 – 16/03 : The Affordable Art Fair (Londres)  - Angleterre

27/03 – 30/03 : Glasgow Art Fair (Glasgow) - Ecosse

27/03 – 30/03 : The Armory Show New York  + Offs : Bridge Art Fair, Pulse  (New-York) - USA  

 

Avril 2008

02/04 – 07/04 : Artparis (Paris) - France

04/04 – 06/04 : Art Fair Tokyo (Tokyo) - Japon

10/04 – 14/04 : Salon du dessin contemporain (Paris) -  France

16/04 – 20/04 : ArtCologne 42e foire (Cologne) - Allemagne

17/04 – 20/04 : Dc Duesseldorf contemporary (Dusseldorf) -  Allemagne

18/04 – 21/04 : ArtBrussels 26e édition (Bruxelles) - Belgique

23/04 – 27/04 : Mexico Arte Contemporaneo - Mexique 

24/04 - 27/04 : Lille Art Fair (Lille) - France 1re édition

24/04 – 27/04 : Viennafair (Vienne) - Autriche

25/04 – 28/04 : Art Chicago USA

 

Mai 2008

08/05 – 10/05 : Loop Fair Entièrement dédiée à la video (Barcelone) - Espagne
15/05 – 18/05 : Swab Barcelona International Contemporary Art Fair  (Barcelone) - Espagne

23/05 – 25/05 : Art Athina - Restart (Athènes)  - Grèce

29/05 – 01/06 : Sofa (Chicago) Dédiée à la sculpture (Chicago) - USA
29/05 – 01/06 :  Affordable Art Fair - Paris


Juin 2008

04/06 – 08/06 : Art Basel + Offs : BâlelatinaListe,  PrintBasel, Scope et Volta Show (Bâle) - Suisse

 

Repost 0
Published by Art Point France - dans Domaine public
commenter cet article
4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 11:47

Jeux de verticales et d’horizontales en décalage vers le blanc, rythme sous-tendu par une sourde pulsation et l’on parle d’Agnès Martin, peintre canadienne. 

Le blanc, au-delà du blanc.

« Non pas que peindre mais plutôt comment peindre » … la question des moyens pour évacuer celle du sens. « Peindre la peinture », sans autre but . 

Soit. Robert Ryman, musicien américain, libraire, découvre l’art contemporain sur le tard et se prend au jeu pendant des décennies. Mais pourquoi donc ?  Et qu’est-ce qui le retient à près de quatre-vingts ans  dans cette activité? Une nécessité sociale ou intérieure ? Et pourquoi le blanc surtout, cette couleur qui les comprend toutes et dans laquelle on se perd faute d’appui, comme dans un puits. Rien à quoi s’accrocher et cependant comme un désir d’élévation, une expérience du sublime, un mélange de pur et d’impur aussi parfois, au-delà du déracinement de la peinture et de l’absence de toute revendication d’abstraction.

Un enfant qui voit tomber la neige pour la première fois. Le froid qui traverse sa main. La fraîcheur de l’air. Le commencement, le recommencement, l’annulation du temps. La gloire du nouveau. Le blanc, la joie de marcher dans le rien, comme dans un désert, ou de naviguer à la sortie d’un port. Décollage vers le haut. Coller au plus près du papier, de la toile, effleurer, sans danger. Laisser de côté les appels à la lourdeur, aux épaisseurs, la publicité pour les  poids lourds qui peignent bien chargé.

C’est une histoire de blanc qui se veut distincte de celle des fanatiques de l’idée, de l’art conceptuel ( « plus blanc que moi tu meurs »), aussi bien que des dévots des idées reçues ( « je nettoie plus blanc par exemple »).
Ne voir ici aucun rejet non plus du noir, sous toutes ses formes et apparences ; ni refus de métissages, toujours les bienvenus. Et merci au passage à M. Soulages d’avoir consacré sa vie à donner de l’éclat à une couleur que l’Occident a refoulée en enfer. Une fois  de plus l’art se nourrit aux frontières.


P.G.


Pierre Givodan - contact@pierregivodan.com

Chroniques intempestives

Repost 0