Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 16:41

120 manifestations gratuites


Du 12 au 30 juin 2009   


Le Festival des Cultures Juives est désormais inscrit au calendrier officiel des rendez-vous culturels de  la Ville de Paris . Il  propose 15 jours de concerts, expositions, films, conférences, théâtre, destinés à faire découvrir la diversité de la culture juive.

 
Initié par le Fonds Social Juif Unifié, avec les mairies des 3e et 4e arrondissements, les Ambassades de Pologne et d’Israël, ainsi que de nombreuses associations juives, le Festival s’intitule cette année « l’Amérique au cœur de Paris » et accueille à cette occasion un nouveau partenaire : l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique. 

Une programmation riche et éclectique pour cette édition 2009 qui s’intéressera à la culture juive américaine dans toute sa vivacité. Inspirée, comme les années précédentes, du même souci d’ouverture et de dialogue entre les cultures, elle promet des rendez-vous forts et inattendus !

 En ouverture le 12 juin : un hommage à Anne Frank à l’occasion du 80e anniversaire de sa naissance avec extrait du spectacle Anne le Musical au sein même du Jardin Anne Frank, dans le 3e arrondissement.

 A ne pas manquer : le 16 juin un colloque en Sorbonne consacré à l’écrivain subversif et provocateur Philip Roth. Le 24 juin, la mairie du 3e fera honneur à la dérision du génial Woody Allen avec un spectacle d’humour le Woody’s Comedy. Le 22 juin à la mairie du 4e un café-concert plongera le public dans l’univers de Broadway tandis que l’Hôtel de Sauroy présentera le concert de jazz Let Us Break Bread Together ou la rencontre entre le Jazz et la Synagogue !

A noter également le 23 juin à la Maison de la Poésie, l’adaptation théâtrale en avant-première du livre d’Isaac Metzker Estimable rédacteur en chef qui évoque la vie des immigrés juifs aux Etats-Unis. Invitée du 5e Festival, la Mairie du 11e proposera quant à elle le 24 juin un spectacle musical inédit Amalia Kuntz, ou l’itinéraire de la star du yiddish swing à Broadway. 

 Création spéciale pour le Festival le 29 juin au théâtre Déjazet : projection du film muet de Charlie Chaplin L’Emigrant sur une musique live composée pour le film.

 La Fête de la Musique vibrera aux rythmes du rock psychédélique du groupe Izabo. Et la traditionnelle « Fête des associations » accueillera Yom, virtuose de la clarinette pour un hommage à Naftule Brandwein, pionnier mégalomaniaque du klezmer new-yorkais !

 

Informations  :

au Café des Psaumes,
16, rue des Rosiers 75004
01 42 17 10 69.

Toutes les manifestations sont gratuites sur réservation.

 
Voir programme sur www.fsju.org/festivalculturesjuives



Repost 0
Published by Art Point France - dans Domaine public
commenter cet article
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 11:40


Biennale de Venise (11)

Pavillon polonais
du 7 juin au 22 novembre 2009





Krzysztof Wodiczko




A travers d’immenses baies grisâtres, les silhouettes floues de laveurs de carreaux frottant sans succès les vitres, d'ouvrier au marteau-piqueur, de travailleurs perchés sur des échelles, des échafaudages, d'hommes et de femmes qui ne touchent pas le sol . Krzysztof Wodiczko dans le pavillon polonais donne à voir des travailleurs immigrés, philippins ou tchétchènes, venus travailler en Europe et à entendre leurs voix qui évoquent  leurs difficultés d’intégration. Autant d'ombres derrière des écrans translucides, qui rêvent  à « d’autres commencements possibles ».



Krzysztof Wodiczko



Krzysztof Wodiczko





Krzysztof Wodiczko
Repost 0
Published by Art Point France - dans Europe : expositions
commenter cet article
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 06:45

"Bye Bye, Bye Baby, Bye Bye".


Du 28 mai au 28 septembre 2009


Musée Maillol - Paris (7)







La Vie du Désir.
Guy Peelleart, (1934-2008), formé aux Beaux-Arts en Belgique a voulu suggérer des êtres qui se distinguaient de l'existence qui leur était montrée comme une fatalité. Ces hommes, ces femmes n'y trouvaient pas leur satisfaction. Ils voulaient réaliser leurs rêves. Ceux-ci passaient notamment par le canal de la musique country, blues ou rock, mais le transcendaient. Cette réalité qu'ils visaient avait des lieux, une temporalité, des figures, une certaine objectivité.

Guy Peelleart s'est laissé absorber par les désirs, valeurs, modèles à plusieurs dimensions qui couraient partout dans les années soixante et soixante-dix depuis l'Amérique puis défiaient l'Europe, le tribunal de la bonne conscience, la réalité des idéologies mortifères de l'après-guerre mondiale, la culture industrielle, la multiplication des biens, des services, l'industrie des loisirs, les consommateurs de transports...
L'artiste a réagi à cette conscience du faux par un réalisme quasi "photographique". Contre la vie réduite à sa plus simple expression, cette recherche de la dimension unique, il a opposé les icônes de Tina Turner, les aspirations infinies à d'autre manières de vivre, un changement qualitatif, des passions soutenues par Jerry Lee Lewis, Bob Dylan ou les Byrds et une richesse technique qu'il a aussi appliquée aux affiches de cinéma pour M. Scorsese, Wim Wenders, les disques des Rolling Stones, David Bowie entre autres.
 
PG


Exposition Guy Peelleart au Musée Maillol "Bye Bye, Bye Baby, Bye Bye réunit 30 planches originales de l'album Rock Dreams, paru en 1973. "Nous voulions faire un livre avec le rock'n'roll comme toile de fond, mais également avec la vie de tout le monde en toile de fond." (Interview, 1977).






Informations pratiques :


Musée Maillol Fondation Dina Vierny
59-61 rue de Grenelle
75007 Paris
Tel : 01.42.22.59.58

Ouvert de 11h à 18h, tous les jours sauf le mardi


voir aussi : le site du Musée Maillol

Repost 0
Published by Art Point France - dans Paris : expositions
commenter cet article
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 11:04

"Suspens"


du 13 06 au  24 10 2009

Frac Bourgogne  - Dijon




Cécile Bart




Peintures/écrans
Pendant l’été, et jusqu’au 24 octobre, l’artiste Cécile Bart a répondu à l’invitation du Frac Bourgogne en investissant l'intégralité de la salle d'exposition. Elle a mis en place des peintures/écrans, qu’elle utilise depuis la fin des années 1980,   invite ainsi le spectateur à vivre l’expérience du regard, non pas comme une chose détachée du monde, mais faisant pleinement corps avec lui. Intitulée Suspens, cette exposition explore plus particulièrement la sensation de poids et d’élévation, avec la dynamique propre au travail de Cécile Bart. L’espace, le corps, la lumière, la couleur jouent de leurs interactions et invitent le spectateur à vivre une expérience à la fois dense et légère, concentrée et joyeuse.


Informations pratiques :

Frac Bourgogne
49 rue de Longvic
F-21000 Dijon
tél. +33 [0]3 80 67 18 18
infos@frac-bourgogne.org

du lundi au samedi de 14h à 18h - entrée libre


voir aussi : www.frac-bourgogne.org

Repost 0
Published by Art Point France - dans Nord Est : expositions
commenter cet article
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 10:34



Biennale de Venise (10)

Pavillon des Emirats Arabes Unis
du 7 juin au 22 novembre 2009








"Le Meilleur des Mondes" de Ph. Chancel

La production d'immeubles fournit des matériaux aux rêves de grandeur ici. Consommations plutôt grossières de fantasmes sollicités par la démesure à Dubaï. Et Philippe Chancel photographie cette perception de besoins imaginaires grégaires. L'art est subtilement mobilisé par l'usage du numérique pour reproduire en douce la sensibilité à la mégalomanie. La jouissance de la folie des hommes qui ont toujours voulu concurrencer Dieu.
Jusqu'où iront-ils dans la construction de la Tour avant qu'elle ne s'effondre ?  Cette musique éveille en nous des souvenirs aussi vieux que le monde.

PG


Sélectionnées par Catherine David, commissaire en charge du premier pavillon d'Abou Dhabi, les photographies de Philippe  Chancel sont  en parfaite adéquation avec le thème du commissaire général, « Making worlds », et la volonté de Catherine David d'endiguer les clichés sur l'émirat rival de Dubaï. ADACH Platform (Abu Dhabi Authority for Culture and Heritage).



photo : Philippe Chancel "Dubaï" 2008 - 2009, photographie numérique, tirage lambda. Courtesy Galerie Philippe Chaume, Paris

Repost 0
Published by Art Point France - dans Europe : expositions
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 10:06

"Quelqu'un est tombé"


du 1er avril au 31 août 2009


Abbaye de Maubuisson - Saint-Ouen-L’Aumône (95)




 "Pièces sonores, parlées, musicales et silencieuses"

L'installation "Quelqu'un est tombé" occupe trois salles de l'Abbaye de Maubuisson, se jouant de leur contiguïté, de leurs natures et de leurs acoustiques respectives. Un récit se construit couche par couche et se déplie à la mesure des trois espaces.

Dans la première grande salle, à l'acoustique très résonante, quatre haut-parleurs en hauteur, fixés de part et d'autre des colonnes, diffusent une série de sons brefs (éclats, stridences) entrecoupés de silences. Dans le petit sas intermédiaire, lui aussi très résonant, un haut-parleur au sol, tourné contre le mur, diffuse des flux instrumentaux, souffles et vibrations sourdes, séquences longues et tendues, perçues comme une sous-couche au-delà.

Enfin, troisième strate de l'installation, dans la dernière salle, transformée pour l'occasion en un espace particulièrement feutré (moquette au sol et isolation aux murs), comme un écrin pour les paroles, un haut-parleur sur socle diffuse des voix. Cet haut-parleur est en position d'indirect : il faut parcourir l'espace et se retourner pour y faire face. Le contraste acoustique de cet espace feutré permet à l'auditeur de faire ici l'addition des couches sonores provenant des trois espaces contigus : les éclats résonants, le flux musical, les paroles.

Le récit se fait jour, des figures se détachent sur un fond, des liens se dévoilent. Une femme nous annonce que quelqu'un est tombé, un enfant décrit un paysage fragmenté, un autre marche, trébuche et tombe sans fin.  Une exposition dans laquelle il n'y a rien à voir mais tout à entendre. Elle sollicite la participation de l'auditeur pour qu'il remplisse à sa façon, avec ses propres moyens le vide, les creux, les silences, les trous l'histoire.


en savoir plus : gbgallery

Repost 0
Published by Art Point France - dans Paris : expositions
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 09:08


Inauguration de La Pointe de la Douane

Venise (Italie)



François Pinault




Le prix à payer de François Pinault et l'Entrepôt des Douanes.


Ce qui fait la différence entre des individus et des personnalités est sans doute la capacité de certains à se donner une religion et à proclamer les droits sacrés qu"ils se confèrent. Evidemment il y a un prix à payer pour cela et l'argent ne fait pas tout. Nul n'est prophète en son pays et l'on sait que F. Pinault est allé installer sa collection à Venise. Celui-ci ouvre samedi 6 juin un second lieu après le Palazzo Grassi, à l'Entrepôt des Douanes de la cité Lacustre.

300 oeuvres y sont exposées sur 5000 m2, la veille de l'inauguration de la Biennale 2009. On y verra outre des pièces de Martial Raysse ou Buren, des réalisations de C. Sherman, M. Cattelan, J. Koons, Twombly et autres désormais "classiques", mais aussi de nouveaux venus tels Takashi Murakami, Jake et Dinos Chapman, Mathew Day Jackson, notamment.

L'important ici est dans la présence d'individus prétendus substantiels, ou portant un secret et occupant une position, un principe d'unité et de division (à l'image de l'initiateur lui-même).
Ainsi se tisse l'immense réseau de forces et d'influences économiques, historiques et autres qui domine l'Art Contemporain. Venise donne là à l'amateur des raisons d'exciter sa sensibilité, loin de la toute puissance des Etats-providence.
PG


Une autre exposition "Qui a peur des artistes ?" avec 60 oeuvres et 30 artistes a lieu en France à Dinard, au Palais des Arts du 14 juin au 13 septembre 2009, organisée par le même collectionneur d'origine bretonne.








Photos : (1)  François Pinault, assis sur la sculpture « Man in the Moon », une commande à Mark Handforth.Photo Hubert Fanthomme (2) la salle 10 de la Pointe de la Douane, Sigmar Polke, huit oeuvres de 2005 à 2007. Crédit photo: Venise.



voir aussi : le site du Palazzo Grassi et de Punta della Dogana

Repost 0
Published by Art Point France - dans Europe : expositions
commenter cet article
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 08:35

Grottes, Art Contemporain & Transhistoire.
Vidéo, Photo, Peinture, Sculpture, Installations...


du 15 mai au 30 août 2009

Les Abattoirs à Toulouse

et

du 16 mai au 14 novembre 2009

Grotte du Mas-d'Azil (09)




Les Abattoirs Toulouse


Dream Time : la multiplication des énergies.
 
La part de la science dans les arts et la considération des faits artistiques comme des choses à part entière qui finissent par expliquer l'homme en société. La morale à l'oeuvre dans l'Histoire, la pensée en acte dans la vidéo, la peinture, sculpture, les installations. L'usage le plus avancé des moyens sensibles (lumineux, sonores) mis à la disposiion du flux de communication pour rendre compte du grand fleuve du Temps qui dure et n'est jamais semblable à lui-même depuis la lointaine préhistoire jusqu'à demain.

C'est que nous ne sommes plus les mêmes. Et cependant comme en-deçà de ce lent changement, en une région de l'âme comme cristallisée, des idées perdurent, les représentations personnelles, fruit de l'intelligence humaine depuis les origines, commune à tous et oeuvre de la Communauté, agissent.

C'est pourquoi il est question dans ces deux expositions, non pas seulement d'abstractions ou de simples images, mais de mettre l'accent sur la voix supérieure, fruit  de l'imagination transcendante devenue mythe, symbole, voire chant et route des injonctions énergiques révélatrices de sens.

PG


Les Abattoirs Toulouse


Artistes invités

David Altmejd, Miquel Barceló, Berdaguer & Péjus, Julien Blaine, Charley Case & Thomas Israël, Jean Daviot, Mark Dion, Carole Douillard, Paul-Armand Gette, Delphine Gigoux-Martin, Brion Gysin, Eric Hurtado, John Isaacs, Christoph Keller, Victoria Klotz, Peter Kogler (photo 1), Claude Lévêque, Jean-Luc Parant, Serge Pey (photo 2), Pascale-Marthine Tayou, Xavier Veilhan, Virginie Yassef et les artistes aborigènes.


 Les Abattoirs Toulouse

Tissus JALQ'A, oeuvre en cours d'acquisition par les Abattoirs



 
Informations pratiques :


Les Abattoirs
76 allées Charles-de-Fitte
31300 Toulouse
05 62 48 58 00 (accueil)
05 34 51 10 60 (serveur vocal)

Ouvert le mercredi, jeudi et vendredi de 10h à 18h.
Ouvert le samedi et dimanche de 11h à 19h.
Du 8 juillet au 6 septembre 2009 :
Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 19h.


Grotte du Mas-d'Azil :
Visites guidées de la grotte à 11h, 14h, 16h et 18h.
Ces visites suivent le parcours de l'exposition DreamTime - temps du Rêve"
Visites guidées de l'expostion "DreamTime - Temps du rêve" à 17h30


voir aussi : le site des Abattoirs

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 06:44

Soixante oeuvres sur la renaissance du triptyque au XX ème siècle.


Du 7 février au 14 juin 2009


Kunstmuseum à Stuttgart (Allemagne) .







Critique du tryptique.
Qu'un tableau s'accorde à se penser en trois parties, c'est le célèbre triptyque dont l'histoire de la peinture a le souvenir. Ceci n'est pas qu'une affaire de velléité. Le peintre sent la nécessité, le caractère exclusif, acquis d'un tel effort. Mais pourquoi ? Le principe d'une forme "ternaire" est sans doute à rapprocher de l'idée de l'un qui se dit en trois. Nécessairement l'enjeu théologique se réfléchit là.

Mais il y a autre chose dans les oeuvres contemporaines qui n'ont plus rien de sacré dans le sujet. D'Otto Dix, à Max Beckmann, Francis Bacon, G. Richter... l'individualité actuelle s'est avancée sur ce terrain et se l'ait approprié. Elle en a fait une force vive, elle s'est connue par la résistance que lui a opposé le triptyque. Ainsi le peintre s'est saisi comme sujet dans cette "chose" très spéciale qu'est le triptyque. Il faut croire que le chiffre trois est une bonne base et l'objet lui-même un moyen unique pour percevoir par delà l'étrangeté, le moi caché.
PG 



voir aussi :  kle site du Kunstmuseum à Stuttgart


Pierre Givodan - contact@pierregivodan.com

Chroniques intempestives

Repost 0
Published by Art Point France - dans Europe : expositions
commenter cet article
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 09:06

un dialogue entre poésie,
philosophie,
musique, et arts plastiques

du 29 mai au 15 juin 2009

Salle de la Tour d’argent
Jardins de la Congrégation
Chapelle du vieil Hôpital
à L’Isle sur la Sorgue



C’est moi c’est nous et les heures
le ciel la rue et le vent
chacun chacun comme nous
regarde entend et s’étonne
Jean Tardieu Le fleuve caché


Désir de rencontre.

Depuis 1997, année de sa création, « trace de poète » se déroule chaque année à l’Isle sur la Sorgue pendant la première quinzaine de juin. Ville de René Char, qui entretint tout au long de son œuvre poétique un rapport étroit avec ses amis peintres, les « Alliés Substantiels », et qui organisa les rencontres philosophiques du Thor avec Heidegger, l’Isle sur la Sorgue est un lieu tout désigné. Articulée autour d’une exposition, de conférences et de lectures, « trace de poète » reprend chaque année ce dialogue entre la poésie, les arts plastiques, la philosophie, et aussi la musique. Le thème "Souffle, vent, tissu, mystère" suggère un chemin buissonnier… L’exposition est essentiellement tournée vers la gravure, l’estampe, le livre d’artiste, mais pas seulement.


Exposition Salle de la Tour d’argent
de livres d’artistes,
éditions d’art, revues,
peintures, gravures, sculptures,
photographies : 
Sylvie Deparis (éditions Rivière),   Françoise Ducret (galerie Richard Nicolet),  Monique Flosi ,  René Guiffrey,  Daniel Lacomme,  Dominique Limon,  Hippolyte Ludo,  Yves Muller,  Elisabeth Oulès,  Papier de soi,  Passage d’encres,  Propos 2 éditions,  Éditions Le Renard pâle,  Caroline Sagot Duvauroux (éditions Corti),  Éditions Sillages,  Youl et Roselyne Sibille


Le programme
des concerts, projections,
lectures, conférences... 
www.tracedepoete.com


Informations pratiques :


Association ACTA : 06 47 84 42 90
Espace associatif municipal, 25 Bd Paul Pons
84800 L’Isle sur la Sorgue

Office de tourisme de l’Isle sur la Sorgue : 04 90 38 04 78

 

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article