Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 09:50

 

 

SERGE CRAMPON

entretien Frédéric-Charles Baitinger

musique Tudor Marinescu
réalisation Paul Dessanti
Production Art-Up TV



Serge Crampon 

 

VOIR LA VIDEO



&

SERGE CRAMPON
DE SIGNATURA RERUM

 

Voir ne veut pas dire regarder ce qui nous fait face, mais être capable de donner un nom. Et par ce nom, d’assigner aux choses qui nous entourent, une essence et une fonction. C’est pourquoi tout artiste authentique est dit « voyant » - car l’art procède d’un bond hors du vocabulaire commun – d’un déplacement capable de faire basculer la vision de l’artiste hors de sa condition ; le plaçant ainsi dans une sorte de nouveau jardin d’Eden – lui ce nouvel Adam – avec la charge poétique d’attribuer au monde qui l’environne, un nouveau nom.

 

 

De signatura rerum
« Si toutes les choses, les plantes, les semences, les pierres, les racines, révèlent dans leurs qualités, leurs formes, leurs figures, ce qui est en elles (…) alors, la signature est la science par laquelle on trouve tout ce qui est caché. Et sans cet art, on ne peut rien faire de profond. »Paracelse

 

 

Ceci n’est pas un tronc mais un torse. Ceci n’est pas un grillage mais un amas de ronces. Ainsi s’exprime Serge Crampon, marcheur infatigable, ambidextre et autodidacte aux multiples talents. Tantôt sculpteur, tantôt peintre, tantôt dessinateur, tantôt photographe, la seule chose qui importe à cet artiste des marges est de faire émerger des éléments que notre société classe dans la catégorie des « rebuts », des formes capables de suggérer, sans pour autant les représenter, les multiples forces qui font de tout corps un champs de tensions.

 

Relevant ce qui passait pour mort, le geste qui sous-tend cette œuvre s’inscrit dans le prolongement du Land Art et de l’Arte Povera. Ne travaillant qu’à partir de matériaux peu nobles – bois flottés, fils de fer, gants de chaudronniers usagers, etc. – et ne trouvant son inspiration qu’à l’extérieur de son atelier – que ce soit dans la nature ou bien encore dans une friche industrielle – Serge Crampon n’est pas un artiste romantique fermé sur lui-même. C’est un résurrecteur, un alchimiste, un homme capable de transformer le plomb de nos sociétés modernes, en or visuel. Autrement dit, en symbole.

 

Serge Crampon

Toujours en quête de nouvelles formes et de nouveaux matériaux, sa démarche s’apparente à celle des peuples dits primitifs dont la créativité transcende les limites du bricolage et du détournement. A l’instar d’un Roger Caillois observant dans les stries des roches l’avenir de l’abstraction, Serge Crampon invente une nouvelle forme de ready-made dans laquelle ce n’est plus seulement les objets de grande consommation qui sont appelés à devenir des œuvres d’art – mais le monde en son entier, pour autant que les objets qui le composent aient perdu le sens premier qui les soutenait et qui leur attribuait une fonction.

Car ce n’est qu’à l’endroit exacte de cette déchéance, de ce dévalement, qu’un objet peut enfin redevenir lui-même ; c’est-à-dire, n’être plus que l’expression plastique d’une matière qui tente, envers et contre tout ce qui la détruit, de maintenir sa forme. Voilà ce qui, dans l’œuvre de Serge Crampon, est la plus fascinant ; cette mise à nue de la temporalité façonnant les rides de la matières et nous livrant – comme à son insu – le fond même sur lequel s’agite notre univers ; ce fond mouvant, flottant, et que Nietzsche, à la suite de Schopenhauer, nomma d’une expression souveraine : volonté de puissance.

Frédéric-Charles Baitinger

 

 

 

 

Serge Crampon

 

 

 

Serge Crampon expose

 

les 18 - 19 - 25 - 26 septembre 2010 - de 15h à 20h.,

vernissage le 17 septembre à partir de 18h

 

La Chardière St Jean

rue de la Chardière.
85111 CHANTONNAY
06 07 87 92 79

 

Exposition "Correspondances"

Serge Crampon

peintures, dessins, volumes

&

Philippe Roy

Ecritures

 

L'artiste et l'auteur seront présents durant les quatre journées. Lire notre article

Partager cet article

Repost 0
Published by Art Point France - dans Videos
commenter cet article

commentaires