Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 15:37

Portrait d'une muse du Surréalisme


"Le Surréalisme n’a pas inventé Nusch. C’est Nusch, toute seule, par sa seule présence qui s’est imposée au Surréalisme, avec quelques atouts, parmi lesquels une présence douce, un sourire éclatant, des mains caressantes. Elle a inspiré, sans préméditation, une part créatrice non seulement à Éluard, à Man Ray, à Dora Maar, à Picasso, mais aussi au peintre Magritte qui a fait un portrait d’elle en 1936 à une époque où son oeuvre est inconnue ; à Salvador Dali qui a signé un dessin de Nusch ; à Roland Penrose qui en 1937 esquisse deux portraits, l’un à l’encre, l’autre au crayon ; au sculpteur Fenosa dont on retient un portrait en bronze de Nusch. Enfin, le peintre espagnol Joan Miro réalise une huile sur carton en 1937 intitulée Hommage à Nusch, titre probablement induit par Paul qui appelle « hommage » l’offrande de Nusch à un ami de Paul." Chantal Vieuille (Extrait)





Nusch, muse du Surréalisme



Maria Benz est née en 1906 à Mulhouse. Surnommée Nusch par son père, elle renait sous le nom de Nusch Eluard en devenant la seconde épouse du poète surréaliste Paul Eluard en 1934. Femme d’une extraordinaire simplicité, ignorant l’ambition, elle consacra sa vie à l’amour et devint, malgré elle, la merveilleuse inspiratrice du poète et une figure emblématique du Surréalisme.

L'ouvrage montre comment, photographiée jusqu’au sublime par Man Ray, Brassaï, Lee Miller, Dora Maar, peinte et dessinée à plusieurs reprises par Picasso, elle fut un modèle, une muse, une icône. Envoûté par son charme délicatement sensuel, ému par sa grâce éthérée, Paul Eluard a célébré son nom, son amour et sa liberté jusqu’à ce jour de novembre 1946 où elle décèdebrutalement d’une hémorragie cérébrale. Premier livre consacré à Nusch, voici le portrait richement documenté d’une femme d’avant-garde, amoureuse, sensible, élégante, silencieuse, voire effacée, qui inventa avec Paul Eluard un savoir-vivre ensemble d’une haute qualité, au nom de l’art, la poésie et la beauté.



photos : (1) Man Ray, Nusch Éluard,1934, (2 ) Dora Maar, Les années vous guettent,1935,  (3)  Picasso, Portrait de Nusch, 1936, (4) Miro, Portrait de Nusch, 1936 (5) Man Ray, Portrait de Nusch aux bijoux, 1934, (6) Magritte, Portrait de Nusch, 1936 (7) Man Ray, Nusch au miroir,1935, (8) Roland Penrose, Nusch et Paul,1937, (9) Anonyme, Louis Aragon, Elsa Triolet, André Breton, Paul Éluard et Nusch,1930




Nusch, muse du SurréalismeL'album :


Nusch, portrait d'une muse du Surréalisme

Texte de Chantal Vieuille
Format 18 x 24, 128 p. Editions Feedback
Couverture quadrichromie. Reproduction recto d'un portrait de Nusch par Picasso.
ISBN : 978 99959-628-0-7


Partager cet article

Repost 0
Published by Art Point France - dans Liber amoris
commenter cet article

commentaires