Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 10:27

 

avril2010-3.jpg

 

Les charmes du singulier.

On est heureux de rencontrer accrochés côte à côte dans une même exposition Zoran Music, Paul Rebeyrolle, Robert Combas, Vladimir Velickovic et des artistes inspirés par l'art brut et l'art singulier comme Gaston Chaissac, Anselme Bois-Vives, Louis Pons ou encore Fred Deux. Les frontières entre les genres s'effritent sous les coups de boutoir de leurs audaces primitives ou raffinées. Familiers du paradoxal et du subjectif, tenus à une liberté obligée, ils empruntent les multiples passages de l'intime à l'universel. Leurs langages oscillent entre maîtrise et excès et ne réclament qu'une seule chose, que "l'oeil existe à l'état sauvage" (A. Breton).

L'exposition "L'oeil à l'état sauvage - Les délirants de la création" réalisée conjointement par la Halle Saint-Pierre et L'Abbaye d'Auterive à la Crypte Sainte-Eugénie à Biarritz est ainsi un pied de nez à l'art institutionnel néo-progressiste, un désaveu de l'autorité du discours à tout prix dans l'art. La soixantaine d'oeuvres présentées se livre au regard de l'amateur, insouciante des jugements esthétiques convenus, des évaluations limitées à la "tendance". Elles affirment leur existence sans emphase mais avec la puissance que procurent les visions qui engagent, qu'elles soient douloureuses ou joyeuses.

Catherine Plassart

 

Exposition "L'Oeil à l'état sauvage - Les délirants de la création" Crypte Sainte-Eugénie Biarritz du 10 avril au 20 juin 2010

 

photos : (1) Paul Rebeyrolle, (2) Gaston Chaissac, (3) Louis Pons, (4) Robert Combas

 

voir aussi : La Feuillée du 29 avril 2010

 

 

Catherine Plassart 

Catherine Plassart - contact@artpointfrance.org

Les éditos de La Feuillée

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires