Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 09:41

 

  La Feuillée 2010

 

 

L'actualité de la pensée utopique.

L'architecte Yona Friedman prône la mobilité de la pensée et propose des pistes architecturales. Récusant l'impérialisme des modèles et le dictat des normes établies, il défend l'art architectural par analogie avec l'art culinaire et en fait aussi bien l'affaire des "non-professionnels". Recyclage des matériaux pauvres, gestion de l'imprévu, il réunit la nature et l'homme dans un même geste.

 

Dans les images de Pancho Quilici, le minéral, le végétal, les objets de la technique se fondent dans un même langage architectural nourri. Le temps, l'espace,  l'énergie et la matière se condensent dans la représentation d'un  lieu, d'une terre promise. Hervé Coqueret quant à lui envisage une maison, "Ma maison même". Éminemment séduisante quand elle est fictive, il tente sa réalisation dans le champ du possible.

 

C'est peut-être dans l'architecture que la pensée utopique s'exprime le mieux. Mais elle consiste moins à faire appel à l'imaginaire pour formaliser un lieu de rêve qu'à viser une manière de conciliation entre des entités éloignées. Ainsi quand nous cherchons à répondre aux questions " - Quel espace de vie voulons nous ?" ou "- Que faisons-nous de l'espace que l'on nous octroie ?" la réponse se trouve non pas dans l'échappée belle d'une idéalité rêvée mais dans les modes alternatifs de résolution des oppositions fondamentales.

Catherine Plassart

 

 

photos : (1) Hervé Coqueret, (2) Yona Friedman, (3) Pancho Quilici

 

 

voir aussi : La Feuillée du 1er avril 2010

 

 

 

Catherine Plassart 

Catherine Plassart - contact@artpointfrance.org

Les éditos de La Feuillée

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires