Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 08:35

 

JB Lenoir

 

JB Lenoir : Le signe de la résistance.

Ne vous demandez pas : " Comment fait-il pour vivre heureux ? ". J B Lenoir a vécu pour la paix ("Vietnam Blues"). Pas très prudent cependant, il a payé sa dette à la destruction de pas mal de préjugés : une mort suspecte après un accident de voiture si l'on se souvient bien. Les guerres, c'est ce qu'il n'a jamais compris. Il s'est irrité contre le mal. Il a signé pour une certaine idée de l'homme. Et puis son pouvoir royal de jouer le blues. Il s'agit pourtant d'en parler. Cette passion a fait une société d'amis lointains (on songe à Nick Cave interprétant dans le film de Wim Wenders  qui lui est en partie dédié le titre détendu "I feel so good".


Enfin ce que je perçois dans ce monde du blues, c'est cette référence muette à l'engagement non pas pour le lendemain, mais pour l'aujourd'hui ("Alabama blues"). Cette mobilité qu'exprime l'art de JB Lenoir, c'est la puissance, la force d'esprit de l'homme en action contre le désespoir, jamais séparé des autres, mais secrètement recueilli pour ce qui, au-delà de la musique est la représentation du changement. Un roulement de tambour et le tour est joué. Contre les anciens mimes de l'autorité  Lenoir nous fait sentir le remuement des foules. L'anti-repos par le mouvement du corps. Puissance aussi de l'acteur, jamais compris. Jeu subtil de guitare et occupation de la scène sans tumulte, grâce à une voix qui efface les contraires. JB Lenoir, ou le saut perpétuel de l'hommage à l'invention du plaisir. La peinture de la danse de l'esprit aussi. Un précepteur de l'éducation sans modèle impérieux  qui choisit le moment pour expliquer le mieux par la musique sa volonté.


PG

Voir ou revoir  le fim de Wim Wenders "The soul of a man" (2003). Et écouter entre autres "I feel so good" JB Lenoir... et la version de Nick Cave dans le film ci-dessus nommé (you tube)

 

 

Pierre Givodan

Chroniques musicales

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires