Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 05:41

 

Freddie KingFreddie King. Un maître à servir.

 

Voyant le public, Freddie King monta sur un piano et ouvrit sa bouche pour enseigner ce qu'est le blues à tous les "coeurs brisés", car ils avaient besoin d'être consolés.
Heureux ceux qui étaient là, ils entendirent ce qui n'avait jamais été chanté. Tous les trésors musicaux entrèrent dans leurs oreilles et allèrent droit au coeur.
Freddie King n'avait qu'un maître à servir : le Blues. Il cherchait et trouvait car son art était fondé sur le roc. Bien du temps est passé, bien de l'eau a coulé et sa réputation n'a cessé de grandir. Mais pourquoi?
On peut dire que Freddie King (1934-1976) parlait toutes les langues de la guitare, soliste angélique au son d'airain  qui résonnait jusqu'au ciel . Il avait aussi une voix prophétique, la science des mystères à transporter les montagnes. Un corps énorme, une bonté sans insolence, jamais orgueilleux. Un homme réjouissant, modèle d'Eric Clapton qui joua une fois avec lui . Il semblait un grand enfant, mais il était le miroir de la foi dans l'espérance en les pouvoirs de la guitare charitable.
P.G.


Ecouter Ultimate collection Freddie King 2001 Universal Music Entreprises
Et aussi You Tube-Freddie King Ain't nobody's Business

 

Pierre Givodan

Chroniques musicales  

Partager cet article

Repost 0

commentaires