Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 04:14

Black & Red : Bronze & Wood


du 19 janvier au 17 mars 2012 

 

Galerie Lelong - Paris 8e

 

 

 

David Nash

 

Pour sa troisième exposition à la Galerie Lelong, David Nash a choisi le titre-manifeste : Noir et rouge, bronze et bois. Ces deux couleurs sont celles qu’il aime faire contraster dans la plupart de ses récentes sculptures en bois et ce sont celles qui dominent avec force ses nouveaux dessins et pochoirs. Le noir du bois carbonisé en surface était une sorte d’emblème de David Nash. Il est maintenant exalté par sa confrontation au rouge vif.

Ces deux matières, bois et bronze, sont celles auxquelles il se consacre désormais, établissant une liaison subtile entre elles: le bois reste son matériau de prédilection, celui de la création première, mais le bronze – travaillé à partir du bois – devient une façon de réaliser des œuvres jouant des vides du bois (Inside/Outside) ou de conférer une puissance durable et monumentale à des œuvres fragiles. C’est dans une fonderie du Pays de Galles (où se trouve l’atelier de l’artiste) que sont élaborées ces nouvelles œuvres.

En 2010, une exposition magistrale au Yorkshire Sculpture Park, en Angleterre, a rencontré un très grand succès populaire et a permis de prendre la mesure de l’ampleur, de la variété et de la cohérence de l’œuvre de l’artiste né en 1945.La librairie de la galerie présente des pastels et fusains sur papier, des pochoirs et des multiples en bois.

 

En ce moment à la galerie Lelong 

Du 24 novembre 2011 au 14 janvier 2012

Antonio Saura

Montages 1956-1996

&

Georg Baselitz, Markus Lüpertz, A.R. Penck

Peintures sur papier et gravures

 

photos : (1) (2) Nash, King and Queen, 2011, 30 x 20 x 15 cm

 

Informations pratiques :

 

Vernissage jeudi 19 janvier à partir de 18h

 

Galerie Lelong

13, rue de Téhéran  

75008  Paris         

33 1 45 63 13 19 

Partager cet article

Repost 0
Published by Art Point France - dans Paris : expositions
commenter cet article

commentaires