Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 04:29

8ème  biennale d'art sacré actuel : Le souffle


du 23 septembre au 17 décembre 2011

 

Eglise Saint-Polycarpe - Lyon

 

 

Christophe Miralles

 

 

Le souffle, l'informe et la forme.

Entre ravissement et angoisse, il y a le souffle. Long  quand l'esprit est en fusion. Court lorsque les rêves sont perdus. Christophe Miralles nous enveloppe de celui qui soufflant fort, chasse  les idées en surabondance et dissout la violence tributaire du sentiment d’exclusion. Ce grand vent vient nous arracher à notre enfermement, à l’étroitesse de notre perception. Il disperse ce qui obscurcit ou aveugle. Il nous place au noeud de tension entre l’informe et la forme. Ici la peinture est le verbe qui brise la peur, rend libre, certainement plus humain.

Le souffle est le thème de la huitième biennale d'art sacré contemporain de Lyon. Pour répondre à la commande, Christophe Miralles a réalisé un tableau de très grand format, 195 cm x 260 cm. Son sujet s'y déploie en couleurs remarquables comme une apparition du pressentiment de l’infini au cœur de l’instant fini.
Catherine Plassart

 

 

 

Christophe Miralles

 

 

 

Prochaines expositions de Christophe Miralles :

 

Marrakech art fair 2 avec la galerie Marie Vitoux

du 30 septembre au 3 octobre 2011

 

Galerie Jean Marc Laïk - Koblenz Germany

Hans jörgensen - Christophe Miralles

du 10 octobre au 6 novembre 2011

 

Comparaisons Grand Palais Paris

du 22 au 27 novembre

Groupe Expressionisme de Jörg Hermle 

 

 

photos : (1) 2011 Christophe Miralles - Huile sur toile,  195cm x 260 cm, (2) détail

 

 

Informations pratiques :

 

Vernissage le jeudi 22 septembre 2011 à 18H30 

à l'église Saint-Polycarpe - 25 rue Leynaud - Lyon 1

 

 

voir aussi : le site de la biennale d'art sacré contemporain, la vitrine de Christophe Miralles dans Art Point France

Partager cet article

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article

commentaires