Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 13:24

 

 

Bernard Plossu

 

 

Far out !  de Bernard Plossu

Un photographe se souvient des "sixties" qui voulaient, tout, tout de suite.

 

En quoi Far out ! est-il un livre rafraichissant ? C'est à cette question que l'on va répondre en s'attachant à l'époque, celle de la fin des années soixante et du début  soixante-dix, sans s'évader vers le seul monde de Mai 68.

Bernard Plossu est un photographe à la vocation "routarde" expert reconnu par les amateurs d'errances dans la contre-culture littéraire et musicale entre autres et probablement un oeil authentiquement ouvert sur la seconde moitié du siècle écoulé. Mais sa vraie conscience est ici dans cette galaxie du mouvement hippie peuplé de figures curieuses , gouverné par les lois de l'utopie, où il paraît poursuivre sa recherche, nous entraînant sur son radeau avec des anges, des prophètes d'un jour et des prêtresses remarquables du Mexique à l'Inde en passant par la Californie ou l'Europe réunies.

Il reste héritier direct et voit dans cette source  sûre l'éloge à venir de la Nature (l'écologie qui suivra de près) , le fond non prétentieux pour survivre à l'actuelle question "Que faire maintenant, dans ce monde non artiste, cette histoire défaite, sans opinion ?"...

Il a du mal à oublier l'insulte que constitue l'examen soit-disant généreux, mais en fait scandaleux, d'années revêches à toute autorité, qui réclamaient tout simplement une dimension plus grande à la vie ici présente.

Tout à fait d'accord avec lui, on juge bon qu'il rompe le silence et s'exprime conformément à sa fonction de "regard" critique et sensible.

Pierre Givodan

 

 

Bernard Plossu

 

Far out ! Les années hip : Haight-Ashbury, Big Sur, India, Goa de Bernard Plossu,  ill. noir et blanc et couleur, médiapopéditions 2011,  15 euros

Bernard Plossu découvre la Californie en 1966, un an avant le Summer of Love. En pleine période hippie, il fréquente la City Lights Bookstore, croise Joan Baez et ses soeurs, rencontre Henry Miller et photographie sans arrière-pensée ses amis artisans, écrivains et artistes (certaines de ces photographies sont inédites, notamment les images en couleurs de 1966 à Haight-Ashbury). En 1970, attiré par l’Inde, Bernard Plossu se rend à Ceylan puis à Goa.Il réalise deux reportages publiés par Rock & Folk en 70 et 71 intégralement repris dans "Far Out !" (textes et photos de Bernard Plossu). 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Art Point France - dans Liber amoris
commenter cet article

commentaires