Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 17:09

Du 20 novembre 2009 au 28 février 2010


Les Abattoirs - Toulouse




Miquel Barcelo




"Barceló avant Barceló, 1973-1982"
présente une sélection d’œuvres originales et pour la plupart méconnues : des productions antérieures à la reconnaissance internationale de l’artiste lors de sa participation à la Documenta de Kassel en 1982. Nombre d’entre elles proviennent de la collection personnelle de Miquel Barceló, mais également d’institutions publiques et privées espagnoles et françaises ou, encore, de collections particulières. Sont ainsi révélées plus de cent œuvres inédites qui construisent, façonnent et dessinent les traits fondamentaux d’une trajectoire artistique exceptionnelle.


L’exposition insiste sur cette phase expérimentale et fertile de la recherche du jeune artiste qui ose affronter le contexte international pour inventer et positionner les axes essentiels de l’œuvre à venir : engouement pour la matière et les effets de sa transformation, questionnement de la peinture et du pictural, de la représentation et d’une iconographie liée à son environnement immédiat… Peintures, dessins, estampes, poésie visuelle, installations ou illustrations de livres témoignent de l’immense intérêt de Miquel Barceló pour la diversité des langages plastiques.


Divisée en six sections thématiques, Bestiaire, Vanités, Poésie expérimentale, Livres, Portraits et autoportraits, Eléments du paysage, l’exposition fait une large place à l’art conceptuel, à la poésie visuelle, à la figuration expressionniste ou encore à l’abstraction de la matière : autant de preuves de la vitalité, de la curiosité et de l’enthousiasme de Miquel Barceló qui dévoile ici la part substantielle de ce qu’il développera plus tard dans son œuvre majeur.


A Toulouse, l’exposition se complète et s’enrichit de quelques œuvres postérieures à la décennie qui constitue le cœur du projet des Abattoirs. Elles témoignent de l’aboutissement des recherches et des propositions plastiques qui s’amorcent alors dans ce que l’on pourrait qualifier de véritable phase expérimentale.

Alain Mousseigne






Miquel Barcelo

1. Bestiaire
La fascination de Miquel Barceló pour le monde animal est si forte qu'elle imprègne l'ensemble de sa carrière artistique. Le contexte animalier proposé par l'artiste dans une première série datant de 1974, devait évoluer en une véritable parade de monstres, aux limites de la tératologie, comme dans les dessins de 1981 ou les estampes de 1982.

 




 Miquel Barcelo

2. Livres
La fascination de Miquel Barceló pour la lecture et le monde des livres fut le thème central de son œuvre durant les années 80. L'exposition présente les origines de cet intérêt qui débute par la réalisation d’une série d'objets : livres peints, d’après des répertoires téléphoniques, des manuels scolaires, des cahiers, ... 





 Miquel Barcelo

3. Portraits et autoportraits
Dès les débuts de sa carrière, Barceló manifeste son intérêt pour le portrait et l'autoportrait, pour l'autoréférence entre narcissisme et brutalité.






Miquel Barcelo


4. Vanités
La réflexion sur le passage du temps nourrit l'un des thèmes majeurs de la peinture de Barceló. Cette interrogation sur la vie, au-delà de la mort, génère une vaste iconographie et des formes linguistiques variées. Ce jeu des états de la matière actualise et active en quelque sorte un thème classique de l'histoire de l'art, la "nature morte" qui continue à vivre au-delà de sa fin : "still life". Dernière incarnation de Valdes Leal.

 

Miquel Barcelo
5. Poésie expérimentale
Entre 1975 et 1978, Barceló partage l'attrait de nombreux artistes pour la poésie expérimentale ou visuelle. Il y explore deux courants : le premier se penchant sur les jeux de la combinaison du texte et de l'image, ou de la lettre et de la forme, le second, lié à la poétique de l'objet, sa collecte et sa mise en boîte.


6. Éléments du paysage
Ce chapitre met en valeur l'importance du paysage et de la nature, dans l’oeuvre de Miquel Barceló. Le paysage peut être traité par le biais de triptyques, de diptyques ou de toiles libres dans lesquels Barceló utilise des éléments naturels tels que des pigments, et, en particulier, une matière liquéfiée qui provoque des grumeaux et des surfaces craquelées (cf. image haut).


Parallèlement, un choix d'oeuvres des artistes espagnols.
A l'occasion de l'exposition Barceló avant Barceló, les Abattoirs présentent également un choix d'oeuvre des artistes espagnols de leurs collections. Ceux, glorieux, d'une génération antérieure aux années soixante-dix (Picasso, Millares, Saura, Tapiés, Clavé, Arroyo.) et ceux là même qui émergent au même moment que Miquel Barceló sur la scène artistique nationale, puis internationale à partir de 1980 (Campano, Broto, Llimos, Sicilia, Garcia Sevilla, Delgado, Plensa, Solano, Casamada, Zush, ...)




Informations pratiques :


les Abattoirs
76 allées Charles-de-Fitte
31300 Toulouse

05 62 48 58 00 (accueil)
05 34 51 10 60 (serveur vocal)

Ouvert de 10h à 18h les mercredis, jeudis et vendredis.
Ouvert de 11h à 19h les samedis et dimanches.



voir aussi : le site de Miquel Barceló, un cahier d'images de Miquel Barcelo dans notre dossier Liber amoris

Partager cet article

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article

commentaires