Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2007 3 11 /07 /juillet /2007 14:59

Bonnard dessine.

 

Une douce prière.

 

Le « premier » Bonnard est celui du dessin. Son chant exalte le corps de Marthe au gant de crin (1920). Sa poésie, le rythme de la main, sont haletants. L’évocation du corps de la femme est celle d’un initié. Le dieu de l’amour est élogieux.

 

Bonnard a toujours traduit le plaisir de la vision. Ici pas de tromperie ni d’angoisse. L’âme ne se ronge pas de douleur mais jouit de la sensation des formes.

 

Les dessins montrés à Cantini suggèrent l’irruption du désir et mettent la vie au premier plan. L’écriture du peintre est confidentielle et cherche à faire entrer l’autre dans sa flamme.

 

Bonnard dessinateur soutient donc le second, celui de la couleur et des compositions subtiles à l'huile. L’intériorité du poète se déploie ici avec pudeur et le bonheur du trait ne fléchit pas dans cette œuvre graphique.

 

Comme si l’artiste avait reçu l’approbation du destin.

 

Et l’on entend le crayon frotter jalousement et sans tristesse le papier.

 

Gardien de l'espérance sans amertume, Bonnard nous aide à voir le monde entier avec délicatesse et sans refus.

 

PG contact@pierregivodan.com

 

Le musée Cantini, du 12 mai au 2 septembre, expose 160 dessins de Pierre Bonnard, 19 rue de Grignan à Marseille.

 

informations pratiques :

Musée Cantini

19 rue Grignan - 13006 Marseille
Tél: 04 91 54 77 75

Ouvert tous les jours de 11h à 18h du 01/06 au 30/09.
Fermeture hebdomadaire le lundi et les jours fériés.

 

voir aussi : le site de la ville de Marseille

Partager cet article

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article

commentaires