Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2007 5 15 /06 /juin /2007 09:11

Le monde sans se lasser

Ce jour là son oeil a filmé sans erreur la Terre et la Lune.

 

Témoin de l"âme d'un homme : "The Soul of a man".

 

Certaines vieilles images me reviennent aussi à l'esprit, comme surexposées.

 

Des quartiers de villes, "Alice...".

 

On franchit des portes étroites et l'on se retrouve au Texas. Le voleur de mémoire s'enfuit dans le désert.

 

Une musique toujours efficace si l'on en croit les chroniqueurs.

 

Un homme qui se promène heureux dans l'errance. Un promeneur qui habite le monde et mesure l'espace imparti sans tergiversation, dans la poussière ou le son cru d'une batterie rock.

 

Sous le soleil, sur des pistes d'Australie, cherchant à atteindre sans jamais y parvenir la consolation pour quelque chose...

 

Un écran blanc et un oiseau migrateur qui suit toujours des trajets impairs. "Ils voulaient juste une histoire".

 

"L'Etat des Choses" sans se lasser.

 

Lui l'Occidental au pays du western, sans méfiance, recueilli et ouvert. Il va seul comme un étranger, filmer Lou Reed le soir sur une scène.

 

On retient tout. Le bleu du ciel, sa façon de cotoyer les nuages, l'homme tombé des étoiles, "Les Ailes du désir".

 

La musique, le cinéma, l'oeil encore, le silence qui tinte à l'oreille, et cherche la pulsation.

 

La note du blues qui s'énonce et la mélodie, le chant joyeux qui monte. L'âme d'un monde.

 

Une oasis ailleurs.

P. G.

 
 

Pierre Givodan - contact@pierregivodan.com

Chroniques intempestives

voir aussi : la filmographie de Wim Wenders sur dvdtoile

Partager cet article

Repost 0

commentaires