Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 18:56

Dispersion de fleurs

 

 

Que l'on enseigne la peinture, qu'on la traduise ou la commente, rien n'y fait. Ce n'est pas la peine de le faire d'ailleurs, le renouvellement surgira d'ailleurs, pareil à celui de l'Art primitif assez vieux pour être neuf.

 

Depuis que Tombly peint, il est ainsi devenu difficile d'avoir recours à l'histoire, ni à rien de commun et l'on pourrait lui appliquer le mot de Nietzsche : " De l'utilité et de l'inconvénient des études historiques pour la vie".

 

Et pourtant il convient de méditer ce parcours atypique, à moins que l'on puisse parler de "capital".

 

Se tenir ferme sur des principes qui évoquent la richesse et la variété de la peinture insouciante, attachée à un Absolu. Peinture résolue à serrer au plus près la révolution picturale issue de l'Expressionnisme abstrait ; celle des européens, américains, de l'humanisme et du doute contemporain.

 

Un esprit qui ne s'émousse pas, à la pointe de l'éveil et qui ne manque pas de garder sa musicalité.

 

Rien ne se dissout au soleil de ces fleurs récentes. Pas même la mélancolie.

 

Et il fait beau temps que le calme y est roi.

 

Faut-il l'avouer, nous sommes ici transplantés parmi les signes du "lointain".

PG

 

La Collection Lambert expose Cy Tombly en Avignon du 5 juin au 30 septembre 2007

 

informations pratiques :

COLLECTION LAMBERT, 5 RUE VIOLETTE, F-84000 AVIGNON

 

voir aussi : le site de la collection Lambert

Partager cet article

Repost 0
Published by Art Point France - dans Sud Est : expositions
commenter cet article

commentaires