Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2005 5 08 /07 /juillet /2005 00:00
"La masse des arbres étaient déjà dans l'ombre"
 

 

La forêt de Fontainebleau, Matin Théodore Rousseau, 1850

copyright  The Wallace collection

 

 "Il y a quelques jours, sortant de l'eau, à l'heure où le soleil allait disparaître derrière la colline, ses rayons obliques renvoyaient une lumière de projecteur sur un groupe d'arbres en bordure du lac. Sans lunettes, une vision vernissée et légèrement floue faisait de ce fragment une peinture de la fin du XIXème siècle. Une oeuvre ainsi offerte au regard surpris, comme un avertissement ou un cadeau. J'en retenais le sentiment d'une stimulation en même temps que cette mise en garde : on ne peut refaire une peinture déjà faite. Elle était un piège. C'était l'amateur de peinture qui se reconnaissait dans ce paysage, pas l'artiste. Ce qu'avait de curieux ce beau morceau de peinture quasi réalisée était que la masse des arbres était déjà dans l'ombre alors qu'à l'intérieur de cette masse se faufilait, un rayon de soleil. Etrange éclairage divisant le groupe compact des feuillages. Et de fait le soleil mourant poursuivant on ne sait quoi produisait d'étranges mouvements. La beauté du paysage, vu de loin sans lunettes, entrait dans l'ordre de la beauté puisqu'elle était portée par des références culturelles : Barbizon, Fontainebleau, Théodore Rousseau, Millet, Diaz, Daubigny ou même Courbet, à cette fin de siècle où les artistes se risquaient à regarder le monde."

Henri Cueco

Il s'agit d'un texte parmi 120 autres textes extrait d'un livre singulier  120 paysages que je ne peindrai jamais  une co- edition Le Seuil , Pérégrines. Les 120 textes se cachent entre des pages blanches qui portent chacune un numéro. L'ouvrage peut se lire indifféremment de la première à la dernière page et/ou inversement. L'objet déroute, provoque même. Je le rejette ou je l'adopte ? Je le  profane  ou j'y trouve un espace de repos propre  à la rêverie, un lieu de dialogue avec son auteur ? Un livre nouveau dans sa forme, ni vain, ni  prétentieux . Un beau livre.

 
voir aussi : notre dossier "Parmi les arbres que l'on aime"

Partager cet article

Repost 0
Published by Art Point France - dans Liber amoris
commenter cet article

commentaires