Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 15:21

Remuer ciel et terre

Du 10 mai au 8 juillet 2007





 Christine Davis Scott Treleaven
Christine Davis
Automat, 2006
Duratrans, boîte lumineuse
122 x 81 x 8 cm
Scott Treleaven
Khepra, 2005
Gouache et papier
43,2 x 29,2 cm
Courtoisie de John Connelly Presents, New York






En 2007, la Biennale de Montréal réunira, sous le titre de Remuer ciel et terre, une sélection d'œuvres inédites et récentes de plus de soixante artistes. Sous différentes bannières thématiques, cette édition proposera un vaste survol de la production en art actuel d'une nouvelle génération d'artistes canadiens, auquel s'ajouteront les réalisations d'artistes étrangers travaillant des problématiques similaires.

 

Pour rendre compte de ce que l'art contemporain a de plus stimulant à offrir, le commissaire invité Wayne Baerwaldt s'est laissé guider par des enjeux esthétiques et sociopolitiques qui marquent notre époque riche en paradoxes. Qu'ils s'inspirent de l'art tribal, qu'ils explorent la notion de document et d'artefact ou créent les cabinets de curiosités du XXIe siècle, les artistes sélectionnés s'intéressent, entre autres sujets, au croisement des identités individuelles et collectives, au glissement des frontières nationales et à l'impact des croyances religieuses.

 

Le monde d'aujourd'hui est rempli de contradictions. Ainsi a-t-on cru que les sociétés, en s'instruisant et en se modernisant, se séculariseraient, que le tribalisme et le nationalisme disparaîtraient au profit de nouvelles institutions mondiales. Il n'en est rien : la religion s'est consolidée, sinon radicalisée, sur plusieurs continents, y compris l'Amérique du Nord. Les nationalismes n'ont pas disparu, et les organismes transnationaux, l'ONU par exemple, se trouvent aujourd'hui affaiblis.

 

Puisant dans l'éventail des médiums qui leur sont aujourd'hui disponibles, les artistes de Remuer ciel et terre se serviront de différents outils — sociologie, anthropologie et histoire, entre autres — pour interpréter ces réalités et leur donner une forme esthétique. Ce faisant, ils génèrent des systèmes de représentation uniques et des œuvres qui provoquent autant qu'elles inspirent.


voir aussi : le site de la Biennale de Montréal

Partager cet article

Repost 0
Published by Art Point France - dans Monde : expositions
commenter cet article

commentaires