Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2007 4 11 /01 /janvier /2007 17:50
Edito janvier 2007
 

La dynamique poétique et le profit politique

2007, tentons un inventaire !

 

Qu'est-ce que Monumenta dont la première édition aura lieu du 30 mai au 8 juillet 2007 ? Chaque année, la nef du Grand Palais à Paris sera confiée à un artiste invité afin qu'il y développe un projet inédit. Renaud Donnedieu de Vabres a souhaité la rencontre "entre un lieu, une oeuvre et un artiste". Un défi monumental si l'on considère l'immensité des lieux : 13500m2 de surface et 45m de hauteur. Le premier à qui il est demandé de relever ce défi est Anselm Kiefer, "le plus allemand des créateurs vivant en France", en 2008 ce sera l'américain Richard Serra, puis en 2009 le français Christian Boltanski.

 

Christian Boltanski interrogé sur le gigantisme de Monumenta  fait remarquer que " exposer dans sa cuisine est aussi un défi". Il n'y a pas de petites ou de grandes aventures. Il y a l'aventure tout court et le sens du risque, l'appel du vide qui est semblable à l'appel de la vie. Yves Klein ne m'aurait pas contredite.

 

Yves Klein

 Monumenta monumental donc, mais il n'y a pas à établir de comparaison avec quoi que ce soit. Le gigantisme ici est contingent (surf. : 13500m2), voire accessoire (h. : 45m). Il faut rester modeste.

 

Autre événement parisien : l'anniversaire du Centre Pompidou qui fêtera ses 30ans avec "Air de Paris", une exposition pluridisciplinaire avec commandes aux artistes et projets inédits.

 

Et bien sûr les rendez-vous habituels et quantité d'autres manifestations dont on ne peut faire le tour en quelques phrases.

 

Gageons qu'en 2007, les régions auront des difficultés à concurrencer la capitale. Toutefois Lyon se défend bien. En attendant la biennale qui aura lieu cet automne, elle propose une manifestation d'envergure "La Belle voisine" qui se déroule dans 40 lieux de la région Rhones-Alpes. Toutes proportions gardées, la ville de Montpellier veut que l'on parle de sa politique culturelle et pour cela elle mise sur le Musée Fabre qui a fait peau neuve.

 

De notre capitale française à celles européennes de la culture, il n'y a que quelques pas. En 2007, elles se nomment Luxembourg et Grande région et Sibiu en Roumanie.

 

Sur tout le territoire français 2007 est l'année de l'Arménie avec des manifestations, des expositions qui nous aident à nous souvenir que l'histoire de l'Arménie compte 3000 années et que sa culture est bien vivante.

 

Politique culturelle à l'échelle de la ville, du pays, du continent... Budgets, hégémonies, rayonements... Il n'y a plus rien à cacher. La culture est désormais un enjeu avoué de taille pour la politique et l'économie.

 

L'art n'est finalement subversif que le temps de sa gestation. La sphère publique, hip hip hip ! a découvert le profit à tirer de la dynamique poétique.

 

Catherine Plassart

 
voir : La feuillée de janvier

Partager cet article

Repost 0

commentaires