Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2005 2 07 /06 /juin /2005 00:00

 Livre et absence

 

20 ans de solitude. 1971-1991. Volume 7 sperme sur papier et carton. 43 x 29'5 x 4 cm. coll particulière Anselm Kieffer

 Peintre, sculpteur mais avant tout poète, Anselm Kieffer écrit le monde sans le recours aux mots. Le livre tantôt le hante, tantôt l'habite.

Quand il devient sujet de sa peinture ou de sa sculpture, il témoigne de la disparition des traces, de la fragilité du témoignage, de la présence ténue de l'absence.

Cette esthétique de l'absence, est aussi celle de Georges Perec.

 "Il y avait un manquant. Il y avait un oubli, un blanc, un trou qu'aucun n'avait vu, n'avait su, n'avait pu, n'avait voulu voir. On avait disparu, ça avait disparu [...] Tout a l'air normal, tout a l'air sain, tout a l'air significatif, mais, sous l'abri vacillant du mot, talisman naïf, gris-gris biscornu, vois, un chaos horrifiant transparaît, apparaît : tout a l'air normal, tout aura l'air normal, mais dans un jour, dans huit jours, dans un mois, dans un an, tout pourrira : il y aura un trou qui s'agrandira, pas à pas, oubli colossal, puits sans fond, invasion du blanc. Un à un, nous nous tairons à jamais.

La Disparition (extrait)

Georges Perec

 voir aussi : Anselm Kieffer (notre dossier), Georges Perec (notre dossier), Liber amoris (notre dossier)

Partager cet article

Repost 0
Published by Art Point France - dans Liber amoris
commenter cet article

commentaires