Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 16:27
Du 06 juin 2009 au 05 octobre 2009 


Château de La Roche-Jagu - Ploezal (22)
 
et 
 
Musée des Beaux Arts de Pont-Aven (29)







Maurice Denis et la Bretagne.
 
Surplombant la ria du Trieux, le Château de la Roche Jagu est un manoir. Il  est entouré d'un vaste parc recréé, labellisé  "Jardin remarquable". Le domaine départemental est en accès libre pour les Journées européennes du patrimoine. Il  présente jusqu'au 5 octobre l'exposition " Maurice Denis et la Bretagne"  en parallèle avec le musée de Pont Aven.
 
La rétrospective du peintre Maurice Denis sur la Bretagne réunit un ensemble de deux cents oeuvres prestigieuses dont certaines n'ont jamais été montrées. Elles se répartissent en deux volets, "Les Étés de Silencio"  à la Roche Jagu et "La leçon de Pont-Aven"  au musée des Beaux Arts de Pont Aven.
 
Dès 1883, Perros-Guirrec dans les Côtes d'Armor devient le port d'attache de Maurice Denis. Il y retourne à plusieurs reprises et acquiert, en 1908, la Villa Silencio.  "Les Étés de Silencio" à la Roche Jagu regroupe cent trente oeuvres liées aux séjours du peintre sur la Côte de granit rose, avec des scènes familières de  plages, de pardons, principalement en Bretagne-nord et également des oeuvres plus intimes. 
 
"La leçon de Pont-Aven" présente soixante-dix oeuvres choisies par  le conservateur Estelle Guille-des-Buttes-Fresneau pour des raisons formelles d'abord et pour leurs sujets aussi, ceux de Bretagne-sud. Les plus belles oeuvres du monde sont regroupées dans un ensemble qui révèle l'usage des grands aplats et la simplification des formes par le peintre nabi. Elles témoignent  de l'inscription de la démarche de Maurice Denis dans la révolution picturale de l'Ècole de Pont-Aven et aussi l'héritage de Paul Gauguin.
 
Symboliste  et véritable théoricien de l'art moderne, Maurice Denis emploie " un langage dépourvu de tout orgueil et de toute espèce de rhétorique, un langage qui parle directement à nos sens, à notre sensibilité, à notre raison, et sans autre intermédiaire que l'objet naïvement et gauchement représenté."  (1) 
 
Chrétien, il cherche à procurer grâce au tableau la même émotion que celle que l'on ressent en pénétrant dans la belle nef d'une cathédrale par la présence des vitraux, à cause des proportions, de l'ornementation, lde a hauteur, lde a couleur... Une émotion religieuse donc, puisque pour Maurice Denis  : "l'oeuvre d'art digne de ce nom crée en nous un état mystique ou du moins analogue à la vision mystique, et en un certain sens et dans une certaine mesure, nous rend " Dieu sensible au coeur ".
 
S'il puise dans les images du quotidien et trouve son inspiration dans le sentiment religieux, il dit surtout : "Je demande que par un effort de transposition - de Symbolisme ! -vous essayiez au moins de promouvoir, d'installer dans un plan supérieur le sentiment et les personnages représentés ; que vous les peigniez de telle façon qu'ils aient l'air d'être peints, soumis aux lois de la peinture, qu'ils ne cherchent pas à me tromper l'oeil ou l'esprit. C'est le moyen qu'ils aient du style. Et c'est ce que j'appelle : vérité."
 
La profusion d'accords et d'harmonies subtiles dans les tableaux de Maurice Denis découle directement de sa  détestation du mensonge et de la facilité. L'artiste tend de tout son être vers la sincérité, la simplicité. En toute humilité par la peinture, il atteint  la vérité.

Organisée conjointement par le domaine de la Roche Jagu et le Musée des Beaux-Arts de Pont-Aven, cette double exposition en deux volets permet une vaste découverte de l'oeuvre de Maurice Denis (1870-1943). Les tableaux proviennent de nombreuses collections privées, de grands musées d'Europe, du  musée Maurice-Denis à Saint-Germain-en-Lay et de la famille de l'artiste. Le Clemens-Sels-Museum de Neuss (Allemagne) a sans doute prêté l'un des plus beaux tableaux de l'exposition, "La plage au petit garçon". Le ministère de la Culture a décerné le label "d'intérêt national" à cette remarquable exposition. 

Catherine Plassart


 















 







"Interrogeons-nous. Qu'est-ce donc qui nous touche dans l'art du Moyen-âge ? Je réponds : c'est sa jeunesse d'âme, sa sincérité, sa naïveté, c'est la simplicité du rapport qu'il établit entre la nature et nous. Et ce qu'il possède en propre de profondément chrétien, c'est précisément cette attitude sincère, naïve, virginale, humiliée en face de la nature, c'est le caractère religieux de son objectivité.
.../...
Je vais plus loin, je dis que nous aimons tellement l'expression sincère que, dans le domaine de l'émotion religieuse, nous irions plus volontiers au pathétique qu'à l'académique ; oui, nous préférons la Sainte-Thérèse de Bernin, les drames de Gréco, le romantisme de Grünwald, tout ce qui est bouillonnant, passionné, le désespoir, le doute, le remords du pècheur, tout ce qui est violent, démesuré, contraire aux règles de l'art. Oui, tout cela plutôt que ce qui est seulement harmonieux et froidement esthétique. C'est par répulsion pour l'art académique, c'est par horreur du mensonge que nous nous tournons avec tant de force vers ce qui est primitif, naïf, simple, enfantin, vrai."
Maurice DENIS, conférence prononcée le 16 dÈcembre 1913.
Publié dans Nouvelles théories sur l'art moderne,
sur l'art sacré, Paris, Rouart et Watelin,
1922, p. 151-154.
Recueilli dans Les créateurs et le sacré,
par Camille Bourniquel et
Jean Guichard-Meili,
Cerf, 1956.

photos : (1) "Plage au canot et à l'homme nu" (2) "La vague au ballon rouge", (3) "Galatée ou plage au petit bateau" 1912, (4) "Vue de Plougrescan" 1937 , (5) Portrait de Marthe Denis 1893 45 x 54 cm Musée Pouchkine Moscou  (6) "Baignade au pardon de Sainte-Anne la Palud" 1905



 Informations pratiques :
Château de la Roche Jagu
Samedi et dimanche de 10h ‡ 12h et de 14h ‡ 18h
Gratuit
02 96 95 62 35
www.cg22.fr/rochejagu/site
Accessible aux personnes ‡ mobilité réduite
Musée des Beaux Arts de Pont Aven
ouvert tous les jours, 
de 10 h ‡ 12 h 30, et de 14 h ‡ 18 h 30 
TÈl. 02 98 06 14 43.


Partager cet article

Repost 0
Published by Art Point France - dans Nord Ouest : expositions
commenter cet article

commentaires