Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 10:56

Trois expositions muséales
en République Tchèque


du 4 avril au 12 décembre 2009


Avril-Août 2009   -  Egon Schiele Art Centrum  / CESKY KRUMLOV
Septembre - Novembre 2009  -  Musée de la Ville / BRNO
Novembre - Décembre 2009   -  Galerie d'Art Contemporain de la Ville / PRAGUE




Franta



Le geste de Franta, l'étendue de son oeuvre.
Comme un serment qui fonde un monde nouveau l'oeuvre de Franta  (peinture et sculpture assemblées) le rattache symboliquement à une  origine incontestée , celle des propagateurs de mythes universels  dédiés à la grandeur de l'humain. La raison première de cette visée  trouve sans nul doute sa  justification dans l'esclavage d'une humanité qui contre son gré est  née serve et "éduquée" de même. Celle-ci , d'Europe ou d'Afrique, a su  paradoxalement se distinguer parfois des fêtes morbides.

L'éblouissement pérenne que l'on éprouve devant le dessin de ces  êtres en "méditation" laisse tout d'abord  une  trace indélébile  et convaincante dans les esprits.  Ainsi se développe en profondeur l'acte fondateur, la communion  instauratrice d'un sens renouvelé . Non pas l'écume clinquante et vite  envolée sur la vague du temps des modes éphémères, mais le dur noyau,  le foyer incandescent d'une promesse que l'Histoire devra tenir. Le  passage des jours devant une "Femme à genoux" (2002), sculpture en  bronze, scandé par le calendrier passionné d'un "Homme au repos" (  acrylique sur toile, 2003) sont  conformes aux exigences de l'amour et  prennent origine dans l'utopie de l'ère nouvelle. Le dessin, la ligne  continue, la fidélité à la marque de la Rencontre...

Car Franta a connu, c'est sûr, les foules enfiévrées et le lien  indissociable contracté avec les hommes et les femmes décidés à suivre  la voie d'une nouvelle alliance. Son acte est donc bien celui d'un  serment. Ni bref, ni inscrit dans la seule minute, il a engagé sa vie  et l'a liée à des énergies. Il a lutté contre la  dispersion, jusqu'au vertige intérieur de la création où le plaisir,  la jubilation, la jouissance des feux de l'oeuvre dans le jour, la  nuit, le souvenir des instants élus font date.

L'art est ici une cérémonie sacrée car il instaure d'en haut, depuis  on ne sait quelle transcendance, les insignes surnaturels du pouvoir  créateur. Le serment de Franta, sa création sont vraisemblablement  reçus du ciel. Volonté singulière à généraliser dans la vie  évidemment. C'est du fond de sa conscience que l'homme-artiste a énoncé une parole redite ensemble. Car il a su trouver la source, il a vécu dans l'exaltation archaîque  partagée. Il a instauré un avenir en dernier lieu. Acteur du XXème  puis du XXIème siècles, désormais Franta invente un futur éternel qui  commence avec la souveraineté du présent, sans course à l'innovation  mais pour réactualiser encore l'origine oubliée.
Pierre Givodan


Franta

Trois expositions  muséales du peintre-scupteur français d'origine tchèque auront lieu du 4 avril au 12 décembre en 2009 en République Tchèque. Un choix d'oeuvres couvrant cinquante années de travail sera présenté dans les lieux suivants : Egon Schiele Art Centrum  à Cesky Krumlov, Musée de la Ville de Brno, Galerie d'Art Contemporain de la Ville de Prague.



Une monographie bilingue, en tchèque et en anglais, éditée par les editions praguoises Gallery ,  comportant 120 reproductions couleurs, textes de Jan KRIZ, conservateur du Musée Tchèque d'Art Contemporain  et J.L.CHALUMEAU, critique d'art contemporain accompagne l'exposition.




voir aussi : la vitrine de Franta sur Art Point France

Partager cet article

Repost 0
Published by Art Point France - dans Europe : expositions
commenter cet article

commentaires