Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 06:48

Le plaisir

Du 17 octobre au 11 janvier 2009. 


Musée  d'Art Moderne  -  Paris (16)




Raoul Dufy


Dufy écrit la partition du monde.

Le ton est donné avec Raoul Dufy : une apologie de la couleur. Pour  lui le métier de peintre est d'abord celui d'un maître des effets  visuels et chromatiques. C'est pourquoi son ouvrage s'écrit loin des  salles closes et des lieux poussiéreux. Dufy n'interrompt jamais le dialogue avec le monde extérieur. Sa vie  consiste au contraire à le magnifier. Ami du monde et ennemi de ses  ennemis. Ainsi Dufy exécute des centaines d'oeuvres durant son  existence : peintures, dessins, céramiques, tissus,  vêtements, (aujourd'hui en la possession d'institutions publiques et  privées internationales). Ceci avec une seule exigence jamais reniée,   un seul projet jamais achevé : être la mémoire, le compagnon, le  mathématicien qui médite, toise, note le Livre du monde.


Audaces de la couleur, mais aussi résolution du dessin, accentué,  familier, "structuré" et élargi à tous les modèles possibles. Il en  résulte que la "critique" qu'il développe en artiste n'est pas celle  d'un simple témoin mais est chargée de véracité et riche  d'observation. Pas de plagiat chez Dufy ni de remaniement. C'est pourquoi sa place est considérable dans l'histoire de l'art  moderne et contemporain. Dufy n'a jamais peint au dépens de quoi que  ce soit. Et il occupe ainsi un rôle essentiel. Amoureux des corps, des  intérieurs chauds, des marines claires, des natures mortes musicales  et de la vie en général il réhabilite la Nature et disons les  "réalités physiques" dans la peinture. Son art est chargé de finesse.  Mais c'est aussi un art de l'esprit.

Là est la force de l'artiste. Insoumis, Dufy est resté libre, raffiné,  en contradiction avec tous les mensonges de son temps. C'est pourquoi  il méritait cet hommage qui lui est rendu par le Musée d'Art moderne  de la ville de Paris.

PG

"Raoul Dufy. Le Plaisir." . Du 17 octobre au 11 janvier 2009.  Musée  d'Art Moderne de Paris. 11 Avenue du président Wilson , 75116, Paris.    Première exposition montrée par l'institution depuis 1953. 120  peintures, 90 oeuvres graphiques, 25 céramiques et 30 tissus , des  vêtements...

photo : "Hommage à Mozart " (1952)


Pierre Givodan

Chroniques intempestives




Informations pratiques :

MAM
Palais de Tokyo
11, avenue du Président Wilson
75116 Paris
01 53 67 40 00

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h,
nocturne le jeudi jusqu’à 22h


Voir aussi : le site du MAM de paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires