Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 14:05

"Chroniques intempestives et subjectives à propos de l'art"
de Pierre Givodan aux ed. Complicités (17€)


Un choix de chroniques parues entre 2005 et 2008 dans le web magazine Art Point France Info auquel s'ajoutent trois essais sur l'art.






 Pierre Givodan 





Le miroir de l'art

Identité numérique et démarche esthétique

 

"Les chroniques intempestives et subjectives à propos de l'art" de Pierre Givodan paraîtront à l'automne 2008 aux éditions Complicités. L'ouvrage regroupe un choix de chroniques "intempestives" et "actuelles" que j'ai publiées régulièrement depuis environ deux ans dans le Web magazine, Art Point France Info.


L'éditrice du livre, Chantal Vieuille a opéré un choix de textes, qu'elle a agencé, bousculant la chronologie, dans un ensemble organisé qui reste ouvert. Car le livre n'est pas un puzzle. Dans leur succession, les articles révèlent la cohésion et la pertinence du propos de l'auteur dont l'écriture est fondée sur des expériences de lecture, d'écoute et de peinture.


En effet Pierre Givodan est peintre, sa critique se nourrit non seulement de ce qu'il voit, écoute, lit, mais aussi de sa recherche personnelle, de sa pratique particulière. Cela induit des partis-pris, des obsessions, des récurrences, des rejets aussi, et en parallèle une capacité à dévoiler des démarches d'artistes, à traduire, interpréter des oeuvres majeures ou émergentes. Le questionnement réflexif est tourné à la fois vers le monde de l'art et vers l'auteur lui même. Son point de vue est subjectif, donc singulier et c'est bien là ce que l'on attend.


D'ailleurs, les internautes ont validé ce travail de critique. Ils sont des milliers à lire régulièrement sur le Net les articles de Pierre Givodan, ses comptes-rendus d'expositions, tous, textes brefs et finalisés qui portent principalement sur la peinture mais aussi sur la musique et la littérature.


Il y a une vraie appétence de lecture à l'écran. Encore faut-il écrire pour celui-ci. C'est que qu'a parfaitement compris Pierre Givodan. Il s'est débarassé des conventions littéraires et journalistiques. Son écriture exploite tous les registres, l'essai, la fiction, la poésie. Pas de digressions, ni de développements inutiles, elle est concise, dense et imagée. Elle favorise paradoxalement la rapidité de la lecture et la méditation.


De l'écran à la page, de l'Internet au livre.



Si l'échelle des phrases et des mots est directement liée à la nature du support, le texte est aussi superbement accueilli par la page blanche. Un livre ici s'imposait. Mais non pas un simple recollement de ce qui préexistait. Non ! un vrai projet d'édition dans sa dimension intellectuelle et matérielle. La mise en oeuvre d'un désir d’ordre, de sens et de globalité pour poursuivre le dialogue avec d'autres lecteurs. La possibilité offerte de tenir un objet-livre entre ses mains et sous ses yeux. De le feuilleter au hasard ou aidé par les titres. De le lire de part en part comme un essai documenté écrit par un critique averti.


Catherine Plassart



Informations pratiques :


"Chroniques intempestives et subjectives à propos de l'art"
de Pierre Givodan 130 p. ed. Complicités (17€)
Disponible en librairie

Partager cet article

Repost 0
Published by Art Point France - dans Liber amoris
commenter cet article

commentaires