Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2007 3 03 /10 /octobre /2007 06:41

Julian SchnabelLes impulsions dissonantes.



La chronologie de l’œuvre de Schnabel, bien que quelque peu  controversée est éclairante. Le peintre et cinéaste né en 1951 au USA fait partie du mouvement  qualifié de « Bad Painting » en réaction au minimalisme et au  conceptuel dans les années 70 et 80.


Il se fait connaître par des grands formats toujours étonnants qui  n’ont rien de pontifical ni de pompier. Sa traversée de années 90 le conduit à réaliser un premier film sur  la vie et l’œuvre de J-M Basquiat (1996). Récit du chemin de croix du  légendaire et fabuleux  New-Yorkais d’origine haïtienne.


Julian Schnabel s’est surtout affirmé contre l’idée de la mort de la  peinture ( thème hégélien) qu’il s’efforce d’annuler en bon  romantique qu’il est. Sa peinture s’inscrit dans des formats  monumentaux sur des panneaux qui couvrent des murs entiers. Il semble  que son langage pourchasse la détérioration , l’oblitération… et que  son parcours soit détaché de toute volonté décorative.


L’événement que représente la rétrospective de San Sébastian repose  sur l’attention donnée à l’œuvre regroupée autour de soixante toiles  de grands formats et des sculptures échelonnées sur vingt ans.


PG contact@pierregivodan.com


Julian Schnabel, Tabacalera Donastia, San Sebastian. 28 juillet -21  octobre 2007.



voir aussi
: le site du Tabacalera

Partager cet article

Repost 0
Published by Art Point France - dans Europe : expositions
commenter cet article

commentaires